Gambie: L'armée sénégalaise franchit la frontière et suscite des réactions d'indignation

Nouvelle incursion des forces de l'ordre sénégalaises en Gambie. Mercredi, en début d'après-midi, des soldats sénégalais se sont retrouvés en territoire gambien, vers le village de Sare Omar, proche de la frontière avec la Casamance.

La scène a été filmée par des habitants du village qui se sont regroupés autour des militaires pour leur dire qu'ils étaient en Gambie et qu'ils n'avaient rien faire là. Postée sur les réseaux sociaux, la vidéo a suscité l'indignation.

« Un manque de respect », « une atteinte à la souveraineté de la Gambie », « une provocation », voici quelques réactions recueillies sur les réseaux sociaux après la diffusion de plusieurs vidéos montrant les forces sénégalaises égarées en territoire gambien.

Les soldats sont armés, casqués et se déplacent à bord d'au moins trois véhicules dont un blindé. Le porte-parole de l'armée sénégalaise parle d'un incident mineur.

Une des unités de l'armée s'est en effet perdue en territoire gambien lors d'une patrouille précise-t-il. La frontière est une zone de trafic de bois et de drogue qui explique ces patrouilles militaires.

Mais les incursions sénégalaises en Gambie sont mal vécues et c'est le troisième incident du genre en six mois. En mars dernier, la gendarmerie sénégalaise avait ouvert le feu en Gambie pour appréhender un individu.

A rebours des réactions sur internet, l'armée gambienne ne fait pas grand cas du dernier incident en date. La volonté de coopérer est toujours aussi forte assure de son côté l'armée sénégalaise.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.