Cote d'Ivoire: COVID-19 - Albert Flindé engagé à trouver une solution aux préoccupations des Ivoiriens bloqués à l'extérieur

A l'occasion de sa première visite à la Direction Générale des Ivoiriens de l'Extérieur (DGIE), le vendredi 22 mai 2020 à Abidjan, le nouveau ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'Éxtérieur, Albert Flindé, s'est engagé à trouver une solution aux préoccupations de ses compatriotes bloqués à l'étranger, depuis la fermeture des frontières due à la pandémie de Coronavirus (COVID-19).

« Je voudrais dire aux Ivoiriens de l'extérieur qu'ils peuvent compter sur notre détermination pour relever ensemble les défis qui se posent à eux, surtout dans la période actuelle », a déclaré Albert Flindé.

Pour y arriver, le ministre a invité le directeur de la DGIE, Issiaka Konaté, et son équipe à travailler dans le sens de la mise en place d'une cellule d'écoute au niveau des Ivoiriens de l'extérieur pour leur apporter le secours nécessaire, à défaut d'une prise en charge immédiate.

Albert Flindé qui s'est assuré du bon fonctionnement de la DGIE, a annoncé que 858 Ivoiriens qui étaient bloqués à l'extérieur, du fait de la COVID-19, sont rentrés au pays.

Issiaka Konaté a tenu à préciser que cette opération de rapatriement concerne les Ivoiriens qui disposent d'un billet d'avion retour.

La DGIE a dans ses attributions, la mise en œuvre de la stratégie de gestion des Ivoiriens de l'extérieur qui met l'accent globalement sur l'assistance des Ivoiriens en détresse, l'attraction des talents de la diaspora et la mobilisation de l'épargne.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.