Ile Maurice: La CMT demande à ses cadres de réduire leurs salaires

«Cela ressemble à du chantage», indique un cadre de la Compagnie mauricienne de textile (CMT). Il fait partie de ceux que la direction a approchés vendredi leur demandant de réduire leurs salaires par au moins 12,5 %.

Ceux touchant des salaires de Rs 50 000 à Rs 60 000 sont concernés tandis qu'au-delà de ce seuil la réduction ira crescendo.

Au cours de cette réunion, la direction a expliqué sa position : s'ils refusent cette déduction, la compagnie n'aura d'autre choix que de recourir au dégraissage ou encore de mettre certains employés au chômage technique en raison du Covid-19.

Si des employés apprécient quand même que la CMT ait daigné leur expliquer son intention, par contre, ils dénoncent cette décision de les mettre devant un fait accompli en leur envoyant un «consent form» s'agissant de la déduction salariale. Et ils ont jusqu'à lundi pour retourner le formulaire en question.

Rien n'a jusqu'ici été décidé pour les employés touchant moins de Rs 50 000. Pour les autres catégories, leurs salaires incluent les allocations, dont le transport, le boni de présence et les heures supplémentaires, entre autres.

Nous avons tenté d'obtenir de la version de la CMT hier. En vain.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.