Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - 800 ménages chassés du territoire de Lubero en situation précaire à Rutshuru

Plus de 800 familles des déplacés se trouvant actuellement dans les champs pénitentiaires de Nyongera et dans les familles d'accueil à Rutshuru vivent dans des conditions difficiles et infrahumaines.

L'alerte a été lancée samedi 23 mai 20 par le député provincial Bonaventure Shirimpuhwe. Selon cet élu du territoire de Rutshuru, ces déplacés, arrivés en mars 2020 à Rutshuru, ont été chassés du territoire de Lubero depuis 2017 à la suite des tensions armées.

Dans une correspondance adressée au gouverneur de province, le député Shirimpuhwe sollicite du gouvernement provincial et des organisations humanitaires, une assistance en faveur de ces déplacés, en attendant leur retour dans leurs milieux de provenance.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.