Togo: Les nouvelles technologies au service des droits de l'homme

24 Mai 2020

Si vous avez été victime d'une violation manifeste des droits de l'homme, l'incident peut être signalé via une application.

Un outil développé par le Centre de documentation et de formation pour les droits de l'homme (CDFDH).

XONAM, c'est le nom de l'appli, est une expression vernaculaire qui signifie 'au secours' en français.

Fournir aux citoyens un canal simple, fiable et sécurisé pour signaler les violations et bénéficier d'un accompagnement juridique, telle est l'ambition de la plateforme, indiquent les concepteurs du projet.

La démarche est anonyme et permet de bénéficier de l'assistance d'avocats et d'experts, précise Godwin Étsè, le directeur exécutif du CDFDH.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.