Burundi: Elections - Le CNL se prépare à porter plainte devant la Cour constitutionnel

La Céni va proclamer ce lundi les résultats provisoires du triple scrutin du 20 mai. Une cérémonie solennelle prévue dans un grand de hôtel de Bujumbura pour l'annonce des résultats de la présidentielle et des législatives.

Les résultats des communales seront quant à eux proclamés au niveau des commissions des provinces. Aucune surprise à attendre, le parti au pouvoir qui contrôle d'une main fer le pays devrait arriver en tête. Le principal parti d'opposition qui dénonce des « fraudes massives » se prépare à porter plainte.

Aucun suspens n'est attendu ce lundi après-midi. Le général Evariste Ndayishimiye, candidat du parti du pouvoir est en passe de remporter une victoire écrasante. Il est souvent en tête avec une très large avance dans 113 sur les 119 communes du pays, selon les résultats très contestés rendus publics jusqu'ici.

Son principal challenger Agathon Rwasa perd de nombreux fiefs historiques, selon les chiffres des démembrements de la Céni, qui ne lui accorde qu'une victoire étriquée dans les six communes qui restent, et il dénonce « un hold-up électoral ».

« Votes multiples, utilisation abusive de procuration, bourrages d'urne ou encore falsification de PV », son parti pointe « des fraudes massives » facilitées par une chasse à l'homme qui a visé essentiellement ses mandataires et cadres.

Plus de 200 d'entre eux ont été arrêtés arbitrairement le jour du triple scrutin, et de nombreux autres chassés des bureaux de vote au moment crucial du dépouillement, accuse le CNL.

Ce parti assure avoir déjà réuni les preuves de ces allégations. Il a trois jours pour déposer sa plainte devant la Cour constitutionnelle après la proclamation des résultats provisoires, et la Cour aura huit jours au plus pour trancher.

Imperturbable, le parti au pouvoir qui n'a pas daigné répondre à toutes ces accusations, a déjà prévu trois jours d'action de grâce fin mai officiellement pour remercier Dieu pour lui avoir accordé ce qu'il avait promis pour ce mois de mai.

Seul le responsable de la communication présidentielle, Willy Nyamitwe, a réagi jusqu'ici. « Les élections se bien déroulées et les gagnants sont connus », s'est-il réjouit dans un tweet, en qualifiant d'« irresponsable » le rejet des résultats par Agathon Rwasa.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.