Gabon: Lord Ekomy Ndong rend hommage à Pierre-Claver Zeng !

Le dixième anniversaire de la disparition de Pierre-Claver Zeng a été marqué par un concert de plusieurs artistes gabonais sur la toile. Bien qu'intéressant, l'évènement a été rehaussé par le génie créateur de Lord Ekomy Ndong qui s'est invité dans la partie en donnant une nouvelle vie au titre " Okpale wa long ", de Pierre-Claver Zeng.

Alors qu'il nous gratifiait de deux nouveaux albums, il y a 2 de cela semaines, Lord Ékomy Ndong a refait parler de lui le week-end écoulé, en publiant sur sa chaîne YouTube ; un titre retouché de Pierre-Claver Zeng.

En effet, à l'occasion des 10 ans de la disparition de l'artiste, le rappeur et producteur du groupe Movaizhaleine a choisi de rendre hommage à cette icône de la musique gabonaise en revisitant un de ses titres.

Ainsi donc, dans OKPALE WA LONG, Ékomy remixe à la sauce Hip hop un grand classique tiré du catalogue de PCZ. « En voyant le web concert donné en son hommage sur la toile gabonaise ce samedi, j'ai voulu y participer à ma manière.

Je me suis donc donné le défi de réaliser cette composition avant la fin du mini concert de sorte qu'il puisse y être diffusé. Et je suis content que le titre ait été si bien accueilli par les internautes gabonais », explique le chanteur gabonais.

Par cette idée de Lord Ekomy Ndong, la musique de Pierre-Claver Zeng va parler au plus jeune.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.