Ile Maurice: Squatters de Pointe-aux-Sables - «Ceux qui ont signé cet ordre sont dépourvus d'humanité»

L'avocat Neelkanth Dulloo en appelle au président de la République. Dans une lettre adressée à ce dernier hier, dimanche 24 mai, il a expliqué que ses services ont été retenus pour plaider la cause des squatters de Pointe-aux-Sables.

70 familles sont concernées par cet ordre d'éviction. Toute une foule est massée ce lundi 25 mai car le délai de 48 heures pour ce faire a expiré. Selon l'ordre qui leur a été servi, ils seront évacués de force et seront poursuivis s'ils n'obtempèrent pas.

«Ces squatters luttent au quotidien contre la pauvreté et n'ont aucun autre recours. Par temps de confinement, il leur sera difficile de quitter les lieux, sans compter qu'ils n'ont pas le droit de circuler en raison du couvre-feu», fait-il valoir dans sa lettre au président. L'avocat indique que ces familles se retrouveront à la rue, «ce sont les oubliés de la société».

Pour l'avocat, la personne qui a servi cet ordre est «dépourvue d'humanité». Il va plus loin en affirmant que «those who took such a sadistic and barbaric decision deserve to serve the Republic of Mauritius and the Nation as public servants. Your Excellency please intervene».

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.