Burkina Faso: 2 morts dans l'attaque des postes de police et de gendarmerie de Faramana

Le poste de police est parti en fumée, avec des dégâts importants. Il n'y aurait heureusement pas eu de victimes côté policiers.

Ce qui n'est pas le cas de la brigade de gendarmerie qui aurait enregistré deux morts selon nos informations: le commandant de brigade et un adjudant. Il y un porté disparu. Les assaillants ont incendié les motos qui s'y trouvaient, ainsi que la voiture du commandant de brigade, apprend-t-on.

Faramana, chef-lieu de département et important carrefour commercial est située à 4 kilomètres de la frontière du Mali et à 125 kilomètres de Bobo Dioulasso.

A signaler que dans la même nuit, le poste de police frontière de Madouba (dans la province voisine de Kossi) a été l'objet d'une attaque.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.