Congo-Brazzaville: Musique - Quand une chanson populaire fait l'objet d'un clip

Bien que nous soyons en période de pandémie du Covid-19, la chanson "Congo" extraite de l'album Tribute to Jacques Loubelo, de Jackson Babingui, fait l'objet d'un clip où se succèdent, en juxtaposition de diaporamas, plusieurs chanteurs venus, le temps d'une interprétation, rendre hommage et célébrer le Congo Brazzaville.

La primauté des images revient à l'écrivain congolais Alain Mabanckou qui prête le premier sa voix avant de voir la succession des artistes dans le clip. "Voici l'acte de renaissance d'un pays : le Congo", telles sont les premières paroles prononcées par l'écrivain au début du clip de l'artiste Jackson Babingui.

Dans cette réalisation multimédia mise dans les réseaux depuis le dimanche 24 mai, on perçoit la conviction d'un groupe d'artistes à faire bloc, par l'image, pour l'amour palpable de leur patrie. « Une performance pour montrer une image d'un Congo uni à partir de l'hymne écrit et composé par Jacques Loubelo », affirme l'initiateur du clip, car il pense avoir réalisé, à la fois un hommage à Jacques Loubelo, et livré un beau message d'unité à l'adresse d'un Congo encore en proie à des divisions d'un autre âge.

Jackson Babingui a réussi à constituer autour de lui un collectif d'artistes parmi lesquels : Angelou Chevauchet, Valdy Mikamona, Ballou Canta, Betty Novallis, Liz Babin, Kim Clotaire Douley, Alvie Bitemo, Kosmos Mountouari, Tanawa, Yvon Moumpala, Sammy Massamba, Loko Massengo Djeskin, Fredy Massamba, Ladis Arcade, Djoson Philosophe, Jeeday, Valdy, Rido Bayonne, Quentin Moyascko, Fransky M, Guyguy Fall, Choir, B Sky, Oxy Oxygène, Papi Bastin, Walo Boss Tino, Gypsie la Tigresse et Nzongo Soul qui avait placé sa voix, juste avant son décès, le 10 janvier 2018 à Paris.

À la sortie de l'album Tribute to Jacques Loubelo, l'écrivain Emmanuel Dongala écrivait ce qui suit (... ) : « Jackson Babingui déconstruit totalement cette chanson emblématique de Jacques Loubelo et le reconstruit avec un travail remarquable en studio, pour donner une sorte d'opéra à plusieurs voix »...

« Comment revisiter "Congo", cet air tellement connu des Congolais que certains le prennent pour l'hymne national bis ? De son vivant, Jacques Loubelo se plaignait souvent de ce que son pays l'ignorait. Avec ce bel hommage, il restera toujours une étoile luisante à l'horizon. Bravo Jackson et merci. »

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.