Angola: COVID-19 - Scepticisme face au traitement à domicile

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, s'est montrée sceptique dimanche soir, à Luanda, sur la possibilité de porter une assistance médicale aux patients asymptomatiques du covid-19, chez eux, et ne réserver les hôpitaux que pour les cas graves.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, de mise à jour des données de convid-19, la ministre a déclaré que cette forme de traitement, dans le contexte actuel du pays, "était encore en cours d'analyse".

"Ce n'est pas facile à faire ça, car cela exigerait une logistique très complexe, compte tenu du degré de responsabilité des patients et du type de leurs domiciles", a-t-elle expliqué, affirmant en même temps que, la plupart des patients étaient asymptomatiques.

Ensuite, la porte-parole de la Commission multisectorielle de réponse au Covid-19, Sílvia Lutucuta, a démenti, lors de sa communication, le fait qu'il avait eu une négligence médicale ou de la part de son groupe de travail Ad- Hoc lors du quatrième et dernier décès signalé dimanche.

Il s'agissait d'un patient de 43 ans interné dans la même infirmerie avec le « cas numéro 50 » âgé de 88 ans, également décédé avec "insuffisance rénale chronique dans un état terminale, a-t-elle précisé.

En raison de ces cas enregistrés dans une clinique privée, a renchéri la ministre, un isolement sanitaire a été imposé dans l'un des blocs de l'infirmerie, où ces patients et autres malades atteints d'autres pathologies étaient hospitalisés, ainsi que le personnel de santé.

"Lorsqu'on dit que le patient est stable, cela signifie que son état de santé n'a pas évolué, mais il ne s'est pas non plus aggravé ", a-t-elle expliqué, en répondant à l'inquiétude d'un journaliste.

Au total le pays recense 69 cas positifs, dont 4 décès, 18 patients rétablis, 47 patients actifs (cliniquement stables).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.