Ile Maurice: Paul Bérenger - «Nou bizin produir maximum de seki nou manzé»

Il faut renverser la vapeur. Pour Paul Bérenger, la période post-Covid19 est l'occasion pour Maurice de réorganiser ses institutions dans les secteurs agricole et la pêche. «Le Covid-19 a démontré à quel point nous sommes vulnérables en termes de sécurité alimentaire. Les risques de pénurie sont là», souligne le leader du MMM.

Dans un post sur Facebook ce lundi 25 mai, il se livre à des propositions pour consolider la sécurité alimentaire. «Notre production alimentaire doit faire un bond pour les prochains dix ans.» Comment ?

D'abord, par la mise en place d'un comité national pour la sécurité alimentaire. Ce comité serait présidé par le Premier ministre et aurait pour membres le leader de l'opposition, des représentants du secteur privé, de l'association des planteurs, des syndicats et des personnalités engagées dans le secteur.

Le leader du MMM s'est aussi livré à un constat sur la sécurité alimentaire. «Nous importons plus de 75 % de ce que nous mangeons. Ce que nous produisons localement continue de diminuer et les terres consacrées à la production également. Post-Covid-19, nous devons produire la maximum.»

Des légumes, de la viande, des oeufs, du poulet, du poisson, des fruits de mer par l'aquaculture... Paul Bérenger explique que le pays devrait concentrer ses efforts sur la production de tels produits. Mais il importe également de diversifier nos sources d'approvisionnement. Quitte à recourir à l'aide des pays de la région pour produire ensemble.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.