Cote d'Ivoire: COVID-19/Reprise des cours à Bingerville - Des policiers veillent au respect des mesures barrières à l'entrée des établissements

Ce lundi 25 mai 2020, c'est la reprise des cours dans le Grand Abidjan après deux mois d'interruption pour cause de Covid-19.

Comme partout dans le district d'Abidjan, à Bingerville, la commune du député-maire Issouf Doumbia, les élèves ont repris le chemin de l'école ce lundi matin dans le strict respect des mesures barrières pour certains.

Filles comme garçons, du primaire au secondaire (Lycée de Garçons, jeunes filles Mamie Faitai, Epp Château, Epp Gbagba Nord, etc.) portent des cache-nez.

A l'entrée de certains établissement, des policiers ou des agents de la police municipale sont postés pour le contrôle des mesures barrières, notamment le lavage des mains avant l'accès à l'établissement, le port du masque obligatoire et la distance physique entre élèves dans les rangs.

Egalement, des agents de la police sont postés à des carrefours, à la gare pour veiller ce matin au respect des mesures barrières. Surtout pour les élèves.

« Nous sommes-là juste pour le contrôle du port du masque dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Surtout veiller à ce que nos enfants qui reprennent les cours ce matin soient protégés. C'est l'avenir de la Côte d'Ivoire », a expliqué le sergent B. K.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.