Congo-Kinshasa: Kinshasa - Vivement l'opération kin-bopeto dans la commune de la Gombe

Alors que pour des raisons préventives contre la propagation du Covid-19, la commune de la Gombe a été confinée, par la suite déconfinée progressivement, la vision du Gouverneur Gentiny Ngobila, celle de rendre vivante l'opération Kin-bopeto est restée la même dans sa quasi-totalité.

Depuis un mois, la commune de la Gombe fait l'objet d'une vaste opération de salubrité qui suscite de l'espoir dans le chef de ses habitants. Nombreux veulent voir cette commune, l'épicentre des Institutions et miroir de la capitale Kinshasa, revêtir de sa plus belle robe. A ce sujet, le Gouverneur Ngobila ne semble pas baisser les bras.

En ce moment de confinement, la présence des agents de salubrité est très remarquable le long du boulevard du 30 juin et dans d'autres périphéries de la commune de la Gombe. Ces agents ont reçu l'instruction du 1er citoyen de la ville d'assainir cette commune. Il est difficile de voir flotter le long du boulevard du 30 juin les débris de sachets, de papiers ou encore de flacons.

Ici, l'opération Kinshasa-bopeto est vivante. Le confinement de la Gombe n'était pas seulement une méthode pour repérer les contaminés de la Covid-19 qui la rendait l'épicentre de la pandémie. Vu à un autre œil, Gentiny Ngobila en a trouvé la bonne occasion pour intensifier avec l'opération de Kin-bopeto.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.