Congo-Kinshasa: COVID-19 - Ousmane Samba soutient Félix Tshisekedi dans la lutte contre le trafic des déclarations de décès

A Kinshasa, Capitale de la République démocratique du Congo, les Kinoises et Kinois ne cessent de dénoncer des rumeurs sur le trafic consistant à pousser des familles à faire des déclarations de décès de leurs membres pour cause de Covid-19 moyennant une rétribution.

D'après les sources de certaines familles victimes de cette pratique, "l'équipe de riposte" proposerait 2000 à 4000 dollars américains par décès. Tenu au courant de cette situation, le Chef de l'Etat avait exigé un rapport du Ministre de la Santé quant à ce.

Contacté par la presse, M. Samba Ousmane Freddy T., responsable de l'antenne du Rassemblement des jeunes pour la reconstruction et le développement (RJRD) dans la commune de Kasa-Vubu, soutient l'initiative du Président de la République pour éclairer l'opinion tant nationale qu'internationale sur cette pratique qui démontre la magouille.

"Le rapport sur les attestations de décès pour cause de Covid-19 doit être présenté en présence des membres de famille pour éviter la confusion. Si cette magouille perdure, nous donnerons raison à ceux qui pensent que la pandémie n'existe pas en RDC, et nos autorités cherchent à être financées par les occidentaux", a-t-il insisté.

D'ailleurs, il n'y a pas si longtemps qu'une famille de la commune de Bandalugwa avait dénoncé ce trafic. Dans la commune de Lingwala, certains décès seraient attribués pour cause de Covid-19. Et pourtant, leurs familles refusent catégoriquement de l'admettre.

Ignominie

C'est une honte pour la République démocratique du Congo, estiment certains Kinois sceptiques à la Covid-19 en RDC. Surtout avec ce trafic de décès, la majorité de Kinoises et Kinois ne respectent plus les gestes barrières pour lutter contre la propagation de la pandémie.

Il y a lieu de souligner, par ailleurs, que lors de leurs récentes sorties médiatiques, les docteurs Eteni Longondo et Muyembe Tamfum, respectivement ministre de la Santé et Coordonnateur national du Secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre le covid-19, ont démenti le monnayage des corps à Kinshasa. Ils affirment, cependant, que le gouvernement soutient plutôt les familles dont le membre est décédé suite au coronavirus et que tout se passe dans la transparence.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.