Madagascar: Fête musulmane - L'Eid el-filtr se fête à la maison

Les fidèles se sont rendus auprès des mosquées durant la matinée pour prier, mais certains sont rentrés, puisque les places ont été limitées à une cinquantaine de fidèles.

Pour la fête du Eid el-filtr, une mesure particulière a été appliquée auprès des mosquées afin que les fidèles puissent s'y rendre en suivant les gestes barrières. « La plupart des mosquées ont été ouvertes durant la journée du 24 mai, une fête affectée à la rupture du mois de jeûne du ramadan. Mais les mesures barrières devraient être suivies à la lettre. C'est le cas par rapport au rassemblement, le nombre des personnes dans une mosquée ne doit pas dépasser les cinquante fixés », explique Issa Mahavory, responsable de relations avec la presse.

Pour hier, au niveau du 67 Ha Nord, de nombreux fidèles devraient rentrer et ils ont choisi de fêter l'Eid Elfiltr à la maison en famille. Les forces de l'ordre étaient présentes sur le lieu.

« Beaucoup ont considéré que la mosquée du 67ha Nord est plus grande et pourrait accueillir plus de fidèles durant cette journée, mais par rapport aux mesures de barrières, lorsque les cinquante places ont été toutes prises, ceux qui sont arrivés plus tard n'étaient plus autorisés à entrer », enchaîne Issa Mahavory. L'Eid el-filtr, a été décrétée pour la journée du 24 mai, jour férié.

Cette date a été déclarée par le ministère du Travail et de la fonction publique et des lois sociales, le 23 mai. Les familles musulmanes consacrent cette journée pour la prière et des repas en famille. « On a opté pour les repas en famille. Chaque famille se prépare également à recevoir la visite des amis durant cette journée », conclut-il.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.