Tunisie: Le transport irrégulier autorisé à assurer le retour des élèves et personnels éducatifs aprés le refus des louagistes

Le ministère du transport et de la logistique vient d'accorder une autorisation exceptionnelle, les 26 et 27 mai 2020, aux propriétaires des véhicules de transport irrégulier et aux sociétés nationales et régionales de transport, pour assurer le retour des élèves de Baccalauréat et du cadre éducatif après Aïd-el-Fitr, suite au refus manifesté par les structures professionnelles représentant les propriétaires de louages d'obtempérer.

Le ministère a fait savoir dans un communiqué publié sur sa page facebook, que les véhicules de tous les types de transport irrégulier, peuvent participer à cette opération, même dans les zones de transport non autorisées et ce avec une majoration de 50 % du tarif actuel.

Pour ce qui est des sociétés nationales et régionales du transport, leur participation dans cette opération évoluera en fonction de la demande et en coordination avec les directions régionales du transport, selon la même source.

Le ministère du Transport et de la Logistique avait annoncé, le 22 mai, la décision prise en coordination avec le ministère de l'Éducation, d'autoriser les propriétaires de louages, dont le périmètre de transport dépasse les frontières du gouvernorat concerné (ligne rouge), à transporter le cadre éducatif vers les gouvernorats dans lesquels ils exercent, les 26 et 27 mai courant, tout en respectant les zones de transport autorisées.

Le président de la Chambre nationale des propriétaires des louages, Fawzi Aloui avait refusé dans des déclarations aux médias, cette mesure à cause du non-déboursement des subventions et prêts accordés aux professionnels du secteur, par le gouvernement, ajoutant que « seulement 10 % des professionnels ont obtenu cette subvention ».

Les professionnels traversent une conjoncture difficile à cause de l'arrêt de leurs activités et la multiplicité des engagements contre un appui faible par le gouvernement avait-il expliqué.

Dans son nouveau communiqué, le ministère a exprimé son regret de ce refus, ajoutant que sa décision du 22 mai était prise en coordination avec le président de la Chambre nationale des propriétaires des louages.

Et d'ajouter qu'il avait accordé la priorité le 22 mai, aux propriétaires des louages, pour le transport des élevés et personnels de l'éducation et de l'enseignement, afin d'aider à résoudre les problèmes financiers du secteur après l'arrêt des activités en raison de la pandémie de coronavirus.

Il a par ailleurs, appelé les agents de contrôle relevant des directions régionales de transport à être présents dans les stations de transport, pour évaluer la demande et coordonner avec les services au niveau central, les sociétés régionales et les propriétaires des véhicules de transport irrégulier pour favoriser une meilleure prestation.

Le département a rappelé la nécessité de respecter les mesures sanitaires et de prévention notamment, en termes de l'obligation du port des bavettes, la désinfection des moyens de transport outre l'impératif pour les personnes transportées d'être munies des autorisations de déplacement requises. Le département avait suspendu le 22 mars 2020, la veille de Aïd El-fitr, la fête familiale par excellence des Tunisiens, le trafic des moyens de transport irréguliers (louages à bande bleue et à bande rouge, transport rural et taxis collectifs), en plus des taxis touristiques afin de limiter les déplacements des citoyens et prévenir la propagation de Covid-19.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.