Maroc: Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance

Organisé à l'initiative du Conseil des oulémas d'Essaouira

Le concours à distance de déclamation du Coran, organisé récemment à l'initiative du Conseil local des oulémas de la province d'Essaouira, à l'occasion du mois sacré de Ramadan, a été marqué par une forte participation de la part des jeunes lecteurs (filles et garçons) issus de la province, a affirmé le président du Conseil, Mohamed Menguit.

Il s'est aussi félicité de cette participation très honorable et massive des jeunes et des moins jeunes (filles et garçons) à ce concours, surtout en cette circonstance exceptionnelle que traverse le Royaume, induite par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Il a également relevé que cet engouement traduit aussi le profond attachement de l'ensemble des Marocains, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, au Coran et l'attention particulière accordée à ses enseignants, mémorisateurs, déclamateurs et psalmodieurs.

Il a, en outre, souligné l'attachement connu et reconnu du Royaume pour la préservation du Saint Coran, à travers son enseignement, sa mémorisation, sa déclamation et sa psalmodie.

Ce concours, qui s'est déroulé du 21 avril au 04 mai, s'inscrit dans le cadre des activités culturelles, religieuses et éducatives, initiées par le Conseil local des oulémas de la province d'Essaouira durant ce mois de miséricorde et de bénédiction.

Cette compétition a été ouverte aux candidats dont l'âge ne dépasse pas 25 ans et résidant dans l'une des communes relevant du territoire de la province d'Essaouira.

Chaque participant à ce concours ramadanesque était appelé à enregistrer une séquence vidéo d'une durée de 7 minutes au maximum où il déclame des versets du Coran, selon la méthode de son choix (méthode marocaine ou orientale), tout en respectant les règles de la déclamation.

Cette vidéo, qui doit comprendre aussi des informations sur le candidat (nom et prénom, âge, établissement scolaire et collectivité territoriale de résidence), est envoyée par la suite via l'application de messagerie instantanée (WhatsApp) au numéro de téléphone 06.71.50.29.29.

Après la réception de toutes les vidéos, une commission, composée du président et des membres du Conseil local des oulémas, a procédé à l'évaluation de ces lectures et déclamations du Saint Coran pour désigner les vainqueurs de ce concours, dont les noms ont été publiés sur la page Facebook officielle du Conseil.

S'agissant de la déclamation selon la méthode marocaine, la première place de ce concours dans la catégorie adultes (garçons) est ainsi revenue à Abdelghani Chara, alors que Mostafa Id Said Ambarek et Mostafa Mzioueq ont occupé respectivement les 2ème et 3ème places.

Dans la catégorie filles, la première place a été remportée ex æquo par Asmae Wazad et Nawal Naji, alors que la 2ème place a été attribuée à Hafida Naji.

Dans celle réservée aux petits lecteurs, le concours a été remporté par Mohamed Ali Idou.

Quant à la déclamation selon la méthode orientale, les trois premières places dans la catégorie adultes (garçons) sont revenues respectivement à Mohamed Zerrouqi, Mohamed Samani et Abdelilah El Kamakh.

Dans la catégorie adultes (filles), la première place a été remportée par Hafsa Boualala, alors que les 2ème et 3èmes places ont été décrochées par Zineb Bouftih et Hajar Qassir.

Chez les petits (garçons), les trois premières places ont été remportées respectivement par Chihab Eddine Abou Qassam, Abdelmouaiz Satah et Abdellatif Wazad, tandis que pour les petites filles, ce sont Alae El Bahiji, Asmae Sifar et Zineb Belghazal, qui ont obtenu les trois premières places de cette compétition.

Cet événement religieux se proposait d'inciter et d'encourager les générations montantes à mémoriser le Coran et à maîtriser ses sciences.

Il se voulait aussi une occasion propice pour découvrir les jeunes talents dans le domaine de la déclamation et inculquer aux générations futures une véritable culture religieuse.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.