Maroc: Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies

Les sociétés de distribution Sapress et Sochepress ont envoyé un courrier aux éditeurs de journaux dans lequel elles déclinent leurs positions quant à l'autorisation décrétée par le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports concernant la reprise de la publication en papier et les contraintes à devoir éluder à ce propos.

Ci-dessous le texte de cette correspondance :

"Nous avons appris, par un communiqué du ministère de tutelle sur les réseaux sociaux, que la presse papier pourrait être distribuée à nouveau à partir du mardi 26 mai 2020, alors que nos plans prévoyaient une reprise progressive à l'issue de la période de déconfinement dont la fin est prévue pour le 10 juin à 18h.

Notre secteur d'activité était déjà confronté à une crise importante avant qu'on ne soit touché par la pandémie.

Aujourd'hui après un arrêt de plus de deux mois, la situation est encore plus critique avec très peu de visibilité sur la sortie de crise.

Cependant, nous avons travaillé depuis plusieurs jours sur un plan de reprise progressive de notre outil logistique qui s'articule autour de trois axes:

1. La mise en place des mesures de sécurité et de prévention sur le lieu de travail

2. Une estimation du fourni par titre à distribuer au redémarrage de l'activité.

3. la récupération de tout le stock des invendus dans le réseau

Pour l'axe 1, il s'agit de se conformer aux recommandations du ministère du Travail, comprenant les amendements en matière de processus de travail, l'acquisition des équipements de protection individuelle, la sensibilisation et la formation de nos collaborateurs aux nouveaux process ainsi que la communication des mesures prises à nos différents partenaires : éditeurs, imprimeurs, points de vente...

Pour l'axe 2, l'estimation du fourni par titre à distribuer au redémarrage de l'activité doit tenir compte des éléments suivants :

(a) la réouverture des kiosques et des points de vente, qui seront probablement encore fermés jusqu'au 10 juin, date de fin prévue pour le confinement. A moins d'une décision administrative pour autoriser l'ouverture des points de vente non "prioritaires" et notamment les points "Presse"

Un recensement national des points de vente ouverts est par conséquent indispensable pour envisager les opérations de distribution

(b) la fermeture des cafés, pour lesquelles nous ne disposons d'aucune visibilité sur la date de réouverture. Leur poids dans les ventes est non négligeable pour certains de nos titres "quotidiens".

(c) l'impact des abonnements gérés directement par notre réseau de points de vente, car nous ne connaissons pas encore la position des établissements publics et des entreprises privées à autoriser les livraisons de la presse papier. Cette contrainte est motivée d'une part par l'adoption importante du mode "télétravail" ainsi que par les dispositions prises pour limiter la circulation du papier au sein des établissements.

(d) l'impact de la pandémie sur les habitudes d'achat de nos lecteurs/consommateurs, que nous ne pourrons d'ailleurs mesurer que sur plusieurs semaines de présence de la presse dans les points de vente

Pour l'axe 3, relatif à la récupération de tout le stock des invendus dans le réseau, il s'agit d'une opération importante d'inventaire et de récupération de l'ensemble du stock des invendus de toute la presse dans les kiosques pour vider les étalages et installer les nouveaux numéros avec toute la problématique de facturation et de recouvrement auprès des points de vente. Cette opération nécessitera une mobilisation importante de nos ressources sur plusieurs jours.

Afin de pouvoir amender notre plan initial, nous vous proposons de revenir vers vous le mercredi 27 mai avec un plan de reprise progressive qui tiendra compte de:

1. la situation d'ouverture des points de vente, une fois l'inventaire national réalisé le mardi 26 mai par nos équipes sur le terrain

2. la possibilité d'amender nos plannings de reprise sans prendre de risque sur les mesures de sécurité et de prévention des ressources humaines

3. votre retour d'information en tant qu'éditeurs par rapport à vos plans de reprise respectifs

4. Le retour d'information du plan de reprise des imprimeurs."

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.