Maroc: Le textile reprend ses activités à Tanger en adoptant des mesures préventives

Les unités spécialisées dans le textile et l'habillement dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima reprendront leurs activités de production, après Aïd Al-Fitr et ce, en réduisant le nombre d'employés d'un tiers et en adoptant un ensemble de mesures préventives afin de lutter contre la contamination au nouveau coronavirus (Covid-19).

Selon un communiqué conjoint de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de la région et le comité temporaire de drainage des entreprises zone Nord de l'Association marocaine de textile et d'habillement, une réunion tenue, jeudi, avec le wali de la région de Tanger-Tétouna-Al Hoceima a porté sur les mesures nécessaires à la reprise de l'activité de production des unités, compte tenu de leur importance économique et sociale.

Plusieurs approches ont été examinées en coordination et en concertation quotidienne avec les autorités et à travers l'organisation de campagnes de sensibilisation et d'information, indique la même source.

Après avoir passé en revue la situation actuelle et son impact sur les professionnels et les travailleurs, la réunion a débouché sur l'annonce de la reprise de l'activité de production des unités immédiatement après Aïd Al-Fitr et ce, selon une procédure prédisposée, que ce soit au niveau du transport des travailleurs ou au sein des lieux de travail dans le plein respect des mesures de sécurité sanitaire, rapporte la MAP.

Ainsi, la reprise du travail s'effectuera de manière progressive dans un premier temps avec 30% du total des travailleurs et à la condition que le taux soit revu en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique et des mesures prises à cet égard, en sus de la mise en place d'un mécanisme pour examiner les problèmes liés aux travailleurs situés en dehors de la ville de Tanger.

Et d'ajouter qu'un guide audiovisuel détaillé sera élaboré pour le rendre accessible aux opérateurs et aux travailleurs. Il comprendra l'ensemble des règles sanitaires ainsi que les mesures supplémentaires pour assurer la sécurité générale en cas d'apparition de cas au sein de l'usine. Par ailleurs, les deux parties ont appelé à la nécessité de respecter les mesures préventives et de sécurité sanitaire et à la protection des travailleurs à l'intérieur des unités de production, notant que cette étape nécessite une prise de conscience et un engagement sans faille afin de réussir la garantie de la sécurité sanitaire des travailleurs et des citoyens et la relance économique pour maintenir l'emploi.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.