Maroc: 238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina

Financé par l'Union européenne pour plus de 143 MDH

Un total de 238 organisations de la société civile au Maroc ont été subventionnées depuis le début de l'année, suite à des appels à propositions lancés par le programme "Moucharaka Mouwatina" d'appui à la société civile, dans quatre régions du Maroc.

Financé par l'Union européenne à hauteur de plus de 143 MDH pour la période de 2018-2020, "Moucharaka Mouwatina" est mené en partenariat avec le ministère d'Etat chargé des droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement, le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), l'Institut national de formation aux droits de l'Homme (Institut Driss Benzekri) et le Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS), en tant que partenaire de mise en œuvre, et avec la participation de la société civile au Maroc.

Selon les responsables du programme "Moucharaka Mouwatina", ces 238 projets de promotion de la participation citoyenne dans les domaines de l'égalité, la jeunesse et l'environnement, 47 sont mis en œuvre dans la région de Casablanca-Settat, 68 dans l'Oriental, 66 à Souss-Massa et 57 à Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Parmi ces 238 projets, 116 concernent le domaine de la jeunesse, à travers la promotion de l'entrepreneuriat et de l'employabilité des jeunes, l'engagement civique et la participation engagée dans le suivi et l'évaluation des politiques publiques, la participation des jeunes via les médias sociaux et la mobilisation de la culture comme moyen d'expression des jeunes, précise-t-on dans un communiqué.

Quant à la répartition géographique de ces 116 projets, la région de Casablanca-Settat accueille 22 projets répartis sur 4 villes (16 à Casablanca, 3 à Mohammedia, 2 à Settat, et 1 à El Jadida), la région de Souss-Massa compte 33 projets répartis sur 5 villes (11 à Agadir, 8 à Tiznit, 5 à Tata, 5 à Taroudant, et 4 à Inezgane), la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, enregistre 21 projets répartis sur 4 villes (8 à Tanger, 5 à Al-Hoceima, 5 à Larache et 3 à Tétouan) et la région de l'Oriental compte 40 projets répartis sur 5 villes (17 à Oujda, 5 à Nador et 1 à Zghenghen, 6 à Berkane, 6 à Jerada et 5 à Figuig).

En matière d'égalité femmes-hommes, 72 projets ont vu le jour en faveur de la lutte contre la violence faite aux jeunes filles et aux femmes, de l'autonomisation économique des femmes, de la lutte contre les stéréotypes basés sur le sexe et de l'intégration de l'approche genre dans les politiques publiques locales, régionales et nationales.

Dans ce cadre, le décompte régional fait état de 13 projets sur la région de Casablanca-Settat répartis sur 5 villes (9 à Casablanca, 1 à Mohammedia, 1 à El Jadida, 1 à Settat et 1 à Sidi Bennour), 20 projets pour la région de Souss-Massa répartis sur 5 villes (6 à Agadir, 5 à Tiznit, 4 à Tata, 3 à Inezgane et 2 à Taroudant), 19 projets pour la région de Tanger Tétouan Al Hoceima, répartis sur 5 villes (6 à Al-Hoceima, 5 à Tanger, 5 à Tétouan, 2 à Larache et 1 à Chefchaouen) et de 20 projets pour la région de l'Oriental, répartis sur 5 villes (5 à Oujda, 4 à Nador et 1à Zghenghen, 5 à Jerada, 4 à Berkane, et 1 à Figuig).

Concernant le domaine de l'environnement, 44 projets sont axés sur l'entrepreneuriat et l'emplois verts, le tri et la valorisation des déchets, la sensibilisation, l'éducation et la promotion de l'éco-citoyenneté; ainsi que sur l'intégration de la dimension environnementale dans les politiques publiques locales, régionales et nationales.

La région de Casablanca-Settat abrite, dans ce cadre, 8 projets répartis sur 3 villes (4 à Casablanca, 3 à Mohammedia, et 1 à Settat), la région de Souss-Massa compte 12 projets répartis sur 4 villes (6 à Tata, 3 à Taroudant, 2 à Tiznit et 1 à Agadir), la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima enregistre 17 projets, répartis sur 5 villes (6 à Al-Hoceima, 4 à Tanger, 3 à Tétouan, 2 à Larache et 2 à Chefchaouen) et la région de l'Oriental compte 7 projets, répartis sur 3 villes (3 à Oujda, 3 à Berkane et 1 à Figuig). Les six autres projets restants abordent de manière transversale les trois thématiques prioritaires de l'égalité, la jeunesse et l'environnement et mobilisent les mécanismes de démocratie participative, afin de motiver les citoyens à s'engager dans le développement de leur région. Ces projets sont situés dans les villes de Mohammedia (2 projets), Azemmour, Sidi-Bennour, Oujda et Agadir (1 projet par ville).

Le programme "Moucharaka Mouwatina" vise à améliorer l'environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile marocaine et à promouvoir leur implication dans la définition, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des politiques publiques. Ce programme appuie les initiatives de la société civile dans les domaines de la jeunesse, de l'égalité femmes-hommes et de l'environnement et se déploie au niveau régional, à travers quatre bureaux dans les régions pilotes de Casablanca-Settat, l'Oriental, Souss-Massa et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le programme dispose, par ailleurs, d'un bureau de coordination nationale à Rabat.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.