Sénégal: Kédougou - Couacs dans la distribution des kits alimentaires

En fauteuil roulant, le président de l'association des personnes à mobilité réduite, Sory Sylla, a dénoncé jusqu'à la dernière énergie ce qu'il considère comme une «aberration» .Selon lui, « ce qu'on fait aux handicapés de Kédougou ne se fait nulle part ailleurs.

Actuellement, dans tous les quartiers, les handicapés sont laissés en rade et nous ne savons pourquoi. Nous avions voulu manifester plutôt mais nous avions entendu le ministre Mansour Faye dire que tous les handicapés seront pris en charge. Hélas, rien n'est fait», se désole-t-il.

Lui emboîtant le pas, Kadidiatou Dia, membre de l'association ajoute : « à vrai dire, nous ne sommes pas contents.

Car nous ne figurons sur aucune liste pour la distribution des rations alimentaires. Comment peut-on octroyer ces rations alimentaires à quelqu'un qui sait se débrouiller et laisser en rade les handicapés ?

Qui dit couches vulnérables doit forcément penser en premier aux personnes à mobilité réduite», rappelle-t-elle.

Même s'ils ne souffrent d'aucun handicap physique contrairement à ceux cités plus haut, quelques habitants des Konghory dans le quartier de Tripano ont battu le macadam pour dénoncer ce qui serait du «favoritisme» dans la distribution des kits alimentaires. Selon eux, «dans ledit quartier, il y aurait des maisons qui ont 4 bénéficiaires à la place d'un seul autorisé».

Oumar Seydi Ba est l'un des manifestants. Pour lui, «le délégué de quartier n'a pas du tout été sérieux, parce qu'il a sélectionné qui il voulait.

Avec le Coronavirus, les femmes ne travaillent plus, le paysan ne cultive plus son champ, toutes les activités sont au ralenti et chacun est cloué chez lui.

C'est un paradoxe que Kédougou soit le grenier du Sénégal en produits céréaliers alors que nous souffrons de faim», s'est-il étonné.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.