Madagascar: De Fenoarivo à Ampanefy - Course poursuite et échange de tirs après l'attaque d'un grossiste

Hier matin, la commune d'Ampanefy, district d'Antananarivo Atsimondrano était en effervescence. Vers 9 heures, des coups de feu ont semé la terreur auprès des habitants qui étaient tous en train de s'occuper de leur tâche quotidienne.

Cela s'est produit suite au débarquement des groupes de personnes dont des éléments des forces de l'ordre qui étaient à la poursuite d'une escouade des bandits en fuite dans la localité après avoir perpétré une attaque dans une commune voisine. Vers 8 heures du matin, les malfaiteurs ont braqué un magasin de gros dans le chef-lieu de la commune de Fenoarivo. Ayant réussi leur coup dont le bilan fait état d'une personne blessée par balle et d'une importante somme d'argent dérobée, ils s'échappaient en direction d'Ampanefy en laissant derrière eux la moto qu'ils ont utilisée dans cette attaque.

C'était à ce moment que des éléments des forces de l'ordre composés des policiers, des gendarmes appuyés par des fokonolona sont partis à leur trousse. Encerclés à Ampanefy, les fugitifs ont tenté de résister en ouvrant le feu. Ce qui a obligé les poursuivants de riposter avec leurs armes. Après quelques minutes d'échange de tirs qui n'a fait aucune victime, trois bandits ont été capturés vifs. Pris au dépourvu, ils ont été obligés de se rendre. Liés pieds et mains par une foule en colère avant d'être embarqués et amenés au bureau de la brigade de la gendarmerie de Fenoarivo qui va s'occuper de l'enquête sur cette affaire. La recherche de leurs complices continue.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.