Madagascar: Transformation agro-alimentaire - Des ateliers pour tous organisés par la Chocolaterie Ecole Edenia

La vente-exposition de chocolat naturel fabriqué de façon artisanale attire de nombreux visiteurs.

La Chocolaterie Ecole Edenia a été créée dans le cadre du concept « Autoroute du chocolat », initiée par ASASOA France-Madagascar.

« Ce concept vise à redynamiser la filière cacao en soutenant les planteurs de ce produit phare destiné à l'exportation de la Grande île. La Chocolaterie Ecole Edenia est ensuite née dans le but de former des artisans chocolatiers. L'objectif consiste principalement à augmenter la transformation agro-alimentaire dans le pays afin de créer plus de valeur ajoutée locale. Cette initiative contribue d'ailleurs à la concrétisation de la vision du Président de la République de ne plus exporter des matières premières sur le marché international. Nous prônons ainsi la fabrication du chocolat ici même à Madagascar, étant donné que ce produit qualifié de luxe a une grande renommée sur le plan mondial ». Achille Rajerison, le président de l'association ASASOA France-Madagascar, qui plus est, le directeur de la Chocolaterie Ecole Edenia, l'a évoqué lors d'une journée porte-ouverte qui s'est tenue samedi dernier à son siège à Nanisana.

Créativité. A cette occasion, le Consultant Pâtissier Chocolatier, le Chef Joelina RJ, qui assure la formation au sein de la Chocolaterie Ecole Edenia, a annoncé que des ateliers de fabrication de chocolat pour tous y sont organisés. « Il s'agit notamment d'un atelier d'initiation qui durera une semaine pour tous les passionnés du chocolat même si ce sont des profanes. Un autre atelier de découverte en une demi-journée est en même temps organisé au profit des enfants, surtout pendant la période de vacances. A l'issue de ces deux types d'ateliers, les apprentis pourront connaître le métier d'un chocolatier tout en fabriquant leur propre chocolat. Compte tenu de la situation actuelle, nous allons limiter entre cinq et dix personnes pour chaque atelier », a-t-il poursuivi.

A part cela, « nous prodiguons une formation professionnelle à toutes les personnes intéressées qu'elles soient débutants ou exercent déjà cette activité de transformation agro-alimentaire, pour devenir des vrais artisans chocolatiers. Les apprentis doivent avoir au moins un niveau de la classe terminale. En effet, ils doivent avoir un minimum de connaissances en matière de dosage, d'arrangement et de mélange des ingrédients, entre autres. Les stagiaires passeront leur examen officiel après avoir reçu la formation professionnelle pendant six mois. Et ils seront bien évidemment sanctionnés d'un diplôme. Notre particularité, nous promouvons leur créativité dans l'art du métier. En revanche, ce type de formation appliquée ne démarrera qu'après cette crise sanitaire qui prévaut dans le pays », a-t-il enchaîné.

Vente-exposition. Toujours dans le cadre de cette journée porte-ouverte, une visite guidée de la Chocolaterie Ecole Edenia a été organisée, et ce, par vague de dix personnes afin de respecter tous les gestes barrières face à cette pandémie de Covid-19 qui affecte le pays. En effet, on y trouve une salle dédiée à la formation théorique, et un laboratoire répondant aux normes internationales et comportant des équipements et matériels spécifiques utilisés par des professionnels chocolatiers. Et enfin, « une vente-exposition des chocolats fabriqués par les apprentis qui ont déjà reçu la formation à courte durée chez la Chocolaterie Ecole Edenia, a eu lieu, et ce, grâce à la collaboration avec le Club des Amoureux du Chocolat de Madagascar (CLAC) », a fait savoir Achille Rajerison, le promoteur de ce projet. Une dizaine de variétés de chocolats mélangés avec des fruits et des épices de Madagascar qui sont bien valorisés, y sont présentées, sans oublier les chocolats artistiques à titre de décors. Une forte affluence de visiteurs a été observée lors de cet événement.

Produits naturels. Rappelons que les promoteurs de ce projet et leurs partenaires prônent la qualité naturelle du chocolat de Madagascar. Ils valorisent tout ce qui est produit naturel se trouvant dans le pays. Des expositions de ces produits naturels et transformés se sont également tenues dans le cadre de cette journée porte-ouverte. A titre d'illustration, Ethanolab y a présenté l'éthanol qui est une source d'énergie propre pour la cuisson. Le Centre de bien-être Hanitrin'ny Ala a exposé la thérapie à base des fruits et légumes transformés ainsi que des plantes aromatiques et médicinales. Les produits de l'agriculture naturelle y étaient également à l'honneur.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.