Madagascar: Paositra money - Gratuité du retrait et du transfert

Cela fait un an que Paositra malagasy a lancé son service de transfert d'argent appelé Paositra money.

Ce service se distingue de l'habituel mobile banking proposé par des opérateurs de téléphonie mobile. « La poste n'est pas une banque, voilà pourquoi ce service ne s'apparente pas au mobile banking. Nous l'appelons plutôt rechargement de portefeuille électronique dont l'ouverture d'un compte nécessite le numéro de la Carte d'identité nationale (CIN) mais le numéro de téléphone sert juste à recevoir des notifications », anticipe Hery Vonjy Randrianaritoandro, chef de département transfert d'argent au sein de Paositra malagasy.

La souscription peut se faire en trois modes : par internet en s'enrôlant dans l'espace clients de Paositra money, en s'inscrivant directement dans les bureaux des postes avec sa CIN ou en téléchargeant une application via Playstore. L'abonné pourra par la suite envoyer de l'argent à n'importe qui, à un abonné ou/et à une personne n'ayant aucun compte. Avec son compte, le client est en mesure d'acheter du crédit, de payer sa facture de Jirama au niveau des bureaux des postes.

« Du moment, qu'un client dispose d'une connexion, il lui est possible de faire un transfert d'argent », poursuit le chef de département. Nirina Raheliarisoa, commerçante partage les avantages dont elle jouit. « C'est profitable avec la gratuité du retrait et du transfert. Avec le mobile banking, les opérateurs vous demandent du frais alors que la poste ne prélève rien du tout », explique-t-elle.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.