Madagascar: Ecole privée - Des alternatives aux évaluations

L'année scolaire va se terminer en temps normal dans un mois, mais les classes intermédiaires n'ont pas encore terminé leurs programmes. Les parents s'inquiètent par rapport au sort de cette année scolaire.

Des établissements proposent d'autres alternatives pour garder la créativité des élèves. « Nous envoyons des devoirs à la maison aux élèves, une fois par semaine afin qu'ils puissent continuer à travailler à la maison », indique une directrice d'école. Des dispositions ont été prévues s'il n'y a aucun retour pour les classes intermédiaires, les élèves seront notés à partir des devoirs à la maison récupérés à l'école.

« Au cas où les classes intermédiaires ne reprendraient plus les cours en classe, la direction de notre école a décidé d'évaluer les élèves en fonction des devoirs rendus », enchaîne la directrice d'une école à Ambohitrakely.

La ministre Rijasoa Josoa Andriamanana, ministre de l'Éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel a souligné lors de la cérémonie de lancement officiel sur le recrutement des enseignants FRAM que l'année scolaire en cours ne serait pas une année blanche surtout pour les classes intermédiaires. Une commission se penche déjà sur la question actuellement.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.