Ile Maurice: Mauriciens sur des bateaux de croisière - «Gouvernma pe atann nou swisidé pou li azir?»

Nando Bodha l'a affirmé lundi, lors du point de presse du National Communication Committee : quelque 1 760 Mauriciens se trouvent actuellement bloqués sur une centaine de bateaux de croisière, répartis dans une quarantaine de ports à travers le monde. Et pour pouvoir procéder à leur rapatriement, des discussions seront enclenchées avec des représentants des différentes compagnies de croisière, pour établir un plan et un calendrier.

Les nerfs de nos compatriotes, coincés sur ces navires, sont à vif. Pour le moment, le rapatriement se fait par ordre de priorité, à savoir des étudiants, des personnes âgées et des malades, entre autres.

Les 33 Mauriciens à bord du MSC Orchestra, ancré dans le port de Durban, en Afrique du Sud, sont à bout de force. Dans une troisième vidéo qu'ils ont partagée sur les réseaux sociaux, ils essayent tant bien que mal d'attirer l'attention des autorités mauriciennes sur leur détresse. «Nou touzour pa pe konpran kifer pe dir pou retourn nou an dernie. Nou pa Morisien, nou?» se demandent-ils. Selon les principaux concernés, ils sont tous en parfaite santé. Hormis les prises de température au quotidien, chaque jour, ils effectuaient aussi des tests du Covid-19, qui se sont révélés négatifs. Qui plus est, selon leurs dires, ils n'ont pas eu contact avec le monde extérieur. «Pena okenn fason nou kontaminé. Et nous sommes disposés à être placés en quarantaine une fois de retour au pays.»

Ce qui les rendrait malades et stressés, c'est notamment le fait de ne pas avoir une réponse claire du ministre des Affaires étrangères. «Si au moins on nous disait jusqu'à quand attendre. Ce n'est pas évident d'être confiné dans une cabine, qui n'a aucune fenêtre, 21 heures par jour. Au niveau mondial, sept membres du personnel de paquebots se sont donné la mort. Devrons-nous nous jeter par-dessus bord, pour que le gouvernement se décide de nous accorder son attention ?»

Qui plus est, les 400 Mauriciens à bord du Norwegian Cruise Line font face eux aussi au même problème. Sur une vidéo qu'ils ont partagée sur les réseaux sociaux, ils supplient le ministre Bodha de les rapatrier. Cela fait deux mois qu'ils sont eux aussi dans l'attente.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.