Algérie: Enregistrement sonore - La FIFA n'aura pas à s'impliquer directement

Alger — La Fédération internationale de football (Fifa) n'aura pas à s'impliquer directement dans l'affaire de l'enregistrement sonore qui aurait impliqué le directeur général de l'ES Sétif et le manager de joueurs Nassim Saâdaoui pour le marchandage de matchs, a indiqué la Fédération algérienne (FAF) sur son site officiel.

"La Fifa n'aura pas à s'impliquer directement car il s'agit d'une affaire interne qui devra être traitée par les instances et les juridictions algériennes. Les commissions juridictionnelles dépendantes de la FAF et de la LFP devant traiter cette affaire, auront à s'appuyer sur leurs propres règlements et code disciplinaire", a indiqué la FAF dans un communiqué.

Le sujet a été traité au cours d'une réunion tenue vendredi dernier entre la FAF, représentée par Salah-Bey Aboud, directeur de la communication et chargé du dossier Intégrité, et Ennio Bovolenta, responsable du département Intégrité de l'instance internationale, ainsi que Vincent Ven et François Braun, tous deux Officiers Intégrité au sein de la Fifa.

"Le nouveau responsable du département Intégrité de la FAF devrait assister d'ores et déjà à l'audition de l'intermédiaire des joueurs (porté officiellement sur la liste des intermédiaires publiée le mois de décembre 2019 sous le numéro 126) convoquée pour le 7 juin 2020 par la commission de l'éthique. Il a été convenu d'organiser une autre réunion la semaine prochaine, en présence cette fois du nouveau responsable du département Intégrité de la FAF afin de procéder aux présentations d'usage et échanger sur le fonctionnement de cette nouvelle structure", précise la FAF.

Halfaya est accusé d'avoir sollicité ce manager pour arranger des rencontres et favoriser par conséquent son équipe afin qu'elle remporte le titre de champion d'Algérie au détriment des autres concurrents.

Absent lors de la première séance de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) pour des "raisons de santé", le DG de l'Entente a déclaré jeudi dernier, peu après son audition, qu'il avait déposé plainte contre Nassim Saâdaoui et d'autres personnes pour "chantage", tout en insistant que l'enregistrement sonore est un "faux".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.