Angola: COVID-19 - Les factures d'eau et d'électricité devront être payées jusqu'au 26 juin prochain

Luanda — Les consommateurs d'eau et d'électricité, qui n'ont pas réglé leurs comptes durant la période de l'état d'urgence en Angola (60 derniers jours), en raison de la pandémie de Covid-19, devront le faire jusqu'au plus tard 26 juillet prochain.

C'est ce qu'a averti lundi le ministre d'Etat et chef de la Maison civile du Président de la République, Adão de Almeida, soulignant que le paiement des facteurs pourrait être fait graduellement, et qu'au-delà de l'échéance il y aurait coupure.

Il a tenu ces propos en apportant des éclairages sur un Décret présidentiel, relatif à l'état de calamité qui vient de succéder à l'état d'urgence, qui était en vigueur en Angola jusqu'au 25 mai 2020.

«Jusqu'au 26 juillet, c'est-à-dire encore deux mois, les citoyens doivent régler leurs factures. Ils peuvent le faire de manière graduelle. Ils ne sont donc pas obligés à tout payer en une seule fois. Toutefois, après le 27 juillet, les autorités pourront reprendre la dynamique ordinaire », a-t-il ajouté.

Le ministre a fait savoir que la distribution gratuite du liquide précieux par des camions citernes continuait dans ce domaine, notamment dans les zones où il n'y a pas des réseaux publics de fourniture d'eau potable.

Dans le cadre de règlementation, a-t-il poursuivi, tous les autres documents expirés durant la période de l'état d'urgence (60 derniers jours), devront également être renouvelés.

L'état de calamité est entré en vigueur en Angola depuis mardi 26 mai 2020 à minuit, sur décision présidentielle, toujours dans le cadre des mesures de prévention contre l'expansion de Covid-19.

L'Angola a notifié jusqu'ici 70 cas positifs du nouveau Coronavirus, quatre décès, 18 guéris, 48 actifs (cliniquement stables) et 42 cas de contagion locale.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.