Angola: Saurimo invite les hommes d'affaires à investir dans la région

Saurimo — L'administrateur de Saurimo, principale ville de la province diamantifère de Lunda Norte, a invité mardi les hommes d'affaires nationaux et étrangers à investir dans la région, en vue de créer des postes d'emploi nouveaux pour les jeunes et de contribuer au développement de la région.

Interviewé par l'ANGOP, à l'occasion du 64ème anniversaire de la fondation de la capitale provinciale, célébré le 28 mai, Neves Romão a affirmé que Saurimo, disposant des conditions climatiques, des ressources hydriques et du sol fertile pour la production à grande échelle, était ouverte à l'investissement privé, notamment au secteur agricole.

« L'homme d'affaire national ou étranger qui voudra investir dans la région n'y trouvera aucune tracasserie administrative, ni de la part de l'administration municipale , ni de la part du gouvernorat. Bien au contraire, il sera bien accueilli, dès lors qu'il présente des documents et des propositions crédibles à cet effet», a-t-il souligné.

En vue d'attirer l'investissement vers Saurimo, a-t-il renchéri, le gouvernorat provincial effectue actuellement des travaux d'asphaltage de quelques rues, et cherche également à étendre le réseau électrique par la construction d'une centrale hybride, qui augmentera la capacité de fourniture d'électricité vers la zone industrielle.

Peuplée d'environ 530.860 habitants, la ville de Saurimo, chef-lieu de la province de Lunda Norte, frontalière à l'Est avec la République démocratique du Congo (RDC), est composée des municipalités de Lucapa, de Cambulo, de Dala, de Cacolo et de Lubalo.

Outre le diamant, le manganèse, le fer et du bois sont des ressources de Saurimo, région habitée majoritairement par l'ethnie Cokwe.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.