Angola: Elargissement de l'échéance de paiement des logements

Luanda — La période de paiement des prestations des bénéficiaires des villes dortoirs à travers le territoire angolais, a été uniformisée par le Fonds d'appui à l'habitat, organisme dont le sigle en portugais, langue officielle du pays, est « FFH ».

Cette uniformisation a été décidée à l'abri des contrats respectifs d'achat et de vente à propriété résoluble.

A cet effet, les bénéficiaires qui signent initialement les contrats avec l'ex FADEH, DONIP et Kora ont maintenant la possibilité de sollicité, par écrit, au FFH, le changement des clauses contractuelles, élargissant ainsi la période pour 30 années, équivalent à 360 prestations.

Selon un communiqué du ministère des Finances parvenu mardi à l'ANGOP, la mesure vise à faciliter les bénéficiaires avec contrats promesse d'achat et de vente dans la modalité de propriété résoluble qui obtiennent ainsi l'avantage de bénéficier d'une réduction de ses prestations, et avec ça d'ajuster sa taxe d'effort aux conditions sociales et économiques actuelles du pays.

Le FFH se déclare ouvert au dialogue avec les bénéficiaires qui enregistrent des retards dans le paiement de leurs prestations pour des raisons quelconques.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.