Congo-Kinshasa: Coronavirus - Didace Pembe farouchement opposé à la prorogation de l'état d'urgence

«Pour une population de plus de 80 millions d'habitants, nous n'avons jusque-là que 2.000 cas - encore faudrait-il que ce nombre soit juste - et moins de 70 morts ! Or, dans les pays atteints par cette maladie de la manière la plus méchante, à raison de 800 morts par jour et au-delà, les gouvernants déconfinent ! Et pourquoi pas nous ?», s'est demandé Didace Pembe, Député national et Président national de l'Alliance des Ecologistes Congolais (AECO).

Cet élu du peuple pense que cette mesure d'état d'urgence sanitaire profite à certains. Malheureusement, on est en train de condamner la population économiquement parlant. Beaucoup de gens meurent à cause de cette situation d'asphyxie économique. Quoique l'option ait été levée deux fois de suite à la Chambre basse du Parlement, cet acteur politique membre du FCC ne baisse pas les bras.

Car, il est convaincu que cette mesure, destinée à freiner la propagation du Coronavirus en RDC, n'est plus opportune.

«On ne doit pas faire souffrir la population pour des choses simples. Car, aux choses simples, il faut des solutions simples. Aux choses difficiles, des solutions difficiles. C'est pour cette raison que moi, en tant qu'élu national, je me suis opposé à cette prorogation, rééditée deux fois de suite, et pour quel bilan ?», a clamé Didace Pembe.

Le ras-le-bol est général quant à l'interminable confinement de la commune de la Gombe, centre des affaires et siège d'un grand nombre d'institutions, d'entreprises, de chancelleries, d'écoles, etc. Le taux du dollar américain grimpe au jour le jour entraînant, ipso facto, la flambée des prix sur le marché. La population kinoise ne sait plus à quel Saint se vouer. La situation est très alarmante !

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.