Congo-Kinshasa: UDPS - Qui pour remplacer Jean-Marc Kabund à l'Assemblée Nationale ?

Maintenant que Jean-Marc Kabund-A-Kabund, le président a.i de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a été destitué au poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale, il est temps de penser à son successeur qui, bien entendu, devra toujours provenir du parti de Félix Tshisekedi.

Avec près de 300 voix en faveur de sa déchéance, le départ de Kabund du bureau de la chambre basse du Parlement n'était visiblement pas la volonté d'un seul camp politique. Ses différentes sorties médiatiques aux allures d'un « combattant », son arrogance décriée par plusieurs députés nationaux et récemment l'arrestation humiliante de Jean-Jacques Mamba, auteur de la pétition le coulant, pour laquelle il est suspecté d'être derrière, ont joué un rôle déterminant dans sa destitution.

Il n'est donc plus question de chercher le bouc émissaire, envisager des revanches politiques ou emprunter la voie de la violence pour régler des comptes à l'un ou l'autre. D'autant plus que l'initiateur de la pétition est issu du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), faisant parti de la coalition Lamuka, et donc, de l'Opposition.

Entre FCC et CACH, le divorce n'est certainement pas au rendez-vous, même si pour certains analystes, cette situation entachera la qualité de la relation. En ce moment où les énergies doivent être recentrées sur la riposte contre la pandémie de covid-19 dans le pays, il n'est pas opportun de perdre du temps sur des débats politiciens sans intérêts pour la population. Il faut tirer les conséquences et tourner la page.

Pour l'instant, la Coalition politique Cap pour le changement (CACH) devrait, en effet, désigner le plus rapidement possible un nouveau candidat devant remplacer Jean-Marc Kabund. Du côté des élus comme à la base de l'Udps, des noms foisonnent déjà.

Si Jean-Marc Kabund s'affichait souvent dans une position à l'offensive, pour certains députés nationaux, principalement de la plateforme Front Commun pour le Congo, le profil du candidat à présenter devrait cette fois répondre à des critères de compétence et d'honorabilité.

Les prétendants ?

Parmi les quelques noms très cités, figure Tony Mwaba. Il est Professeur à l'Université de Kinshasa, Avocat près la cour d'Appel, mais également député national élu de Lukunga pour le compte de l'Udps/Tshisekedi.

Son profil atypique fera probablement de lui un véritable représentant de l'Udps au Bureau de la chambre basse du Parlement, dans un ticket qui il devra former avec Jeanine Mabunda, la présidente PPRD de l'Assemblée nationale.

Tony Mwaba est aussi celui qui avait introduit une motion de procédure à l'entame des débats, lundi dernier, avant les honteuses échauffourées entre les élus et le vote sanction contre Jean-Marc Kabund. Dans une éloquence claire, il avait relevé quelques incohérences dans le processus de la destitution de Kabund, suivant le Règlement intérieur de l'Assemblée.

Toutefois, pour lui, « la destitution de Kabund ne restera pas sans conséquence politique sur la coalition FCC-CACH », a-t-il prévenu quelques heures après le vote.

Un autre député de l'Udps dont le nom circule beaucoup est Remy Massamba, l'ancien 2e vice-président du bureau de l'Assemblée nationale, sous la présidence d'Aubin Minaku. Réélu en 2018, il dirige actuellement la commission Economie et Finances (ECOFIN) de la chambre basse.

Selon quelques indiscrétions dans les couloirs de l'Udps, il serait en pôle position pour remplacer Jean-Marc Kabund.

Par ailleurs, Paul Tshilumbu est aussi sur la liste de prétendants au poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale. Faisant parti de l'Udps, il est depuis un moment en froid avec Jean-Marc Kabund qui venait récemment de le suspendre de ses fonctions de porte-parole et secrétaire national en charge des questions électorales de l'Udps. Une décision qu'il a fortement contestée.

D'un autre côté, selon le média en ligne C-news, le député Coco Mulongo ferait également parti de ceux qui pourraient assurer une parfaite collaboration entre le CACH et le FCC au niveau de l'Assemblée nationale.

Appel au calme

A propos, plusieurs acteurs politiques et même le Secrétaire général de l'Udps, Augustin Kabuya, ont appelé à l'apaisement après ces évènements politiques agités.

Signalons que quelques heures avant la plénière choc, Félix Tshisekedi avait reçu Jeanine Mabunda. Leurs échanges ont porté « sur la bonne marche des institutions de la République », a assuré la présidence. Il se peut que le cas Kabund ait été évoqué lors de cette rencontre et il est clair que le poste de premier vice-président de l'Assemblée devrait rester dans les mains de l'UDPS.

Quelques jours auparavant, Jean- Jacques Mamba avait rappelé au 1er Vice-président que les membres du Bureau sont appelés à adopter toujours des attitudes et comportements conformes au Règlement intérieur de l'Assemblée nationale, afin de privilégier le prestige et la crédibilité de l'Institution parlement.

Le nœud du dossier remonte à quand Jean-Marc Kabund était sommé de rendre public le document qui reprend le budget de la convocation d'un Congrès pour la crédibilité du parlement. Jean- Jacques Mamba, Député national du MLC, s'était adressé via une correspondance à son collègue Député sur ce dossier fameux de 7 millions USD pour la convocation d'un Congrès, qui a fait couler beaucoup d'eaux sous le pont. Après trois lettres sans réponse, le député MLC avait alors amorcé la procédure de sa destitution.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.