Congo-Kinshasa: Kinshasa - 379 « Kuluna » et 20 criminels présentés au gouverneur de Kinshasa

Le terrain « Flamboyant », dans la commune de la Gombe, a servi de cadre, le samedi 23 mai 2020, à la présentation par le Commissariat provincial de la police ville de Kinshasa, des inciviques appelés « Kuluna » et des bandits à main armée, au gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, en présence du commissaire provincial, le général Sylvano Kasongo Kitenge.

L'échantillon ainsi présenté comptait 379 « Kuluna « et 20 bandits avec des armes de guerre et des armes blanches, saisies lors de leur arrestation, soit 9 armes létales et 132 machettes avec lesquelles ils opéraient impunément à travers la capitale.

Selon la police, ces criminels sont spécialisés entre autres dans des vols à main armée, des braquages des voitures communément appelées « Ketchs », des enlèvements des filles, des tueries des chauffeurs de taxis par étranglement, etc. Il a été signalé qu'il s'agit, pour la plupart, des repris de justice, plusieurs fois arrêtés, déférés devant les instances judiciaires, condamnés et envoyés en prison.

Curieusement, ils finissent toujours par recouvrer la liberté, soit au niveau des parquets, soit des prisons, moyennant certainement espèces sonnantes et trébuchantes.

A la même occasion, le Commissaire provincial de la police/Kinshasa a présenté un lot de chaises en plastique saisies dans quelques bars surpris en train de fonctionner, en violation des mesures barrières en rapport avec la pandémie du coronavirus.

Le gouverneur Ngobila a félicité la police pour le travail qu'il ne cesse d'abattre dans le cadre de la lutte contre le banditisme et la criminalité, en vue de la sécurisation des personnes et de leurs biens à Kinshasa. Toutefois, il a déploré le fait que les auteurs des crimes et d'autres infractions ne sont pas punis comme le veut la loi. A ce sujet, il a invité la justice à faire son travail selon les règles de l'art, annonçant séance tenante l'organisation imminente d'une réunion du Conseil urbain de sécurité, à laquelle prendront part les Procureurs généraux pour débattre de la question.

Le chef de l'exécutif provincial a saisi également l'opportunité pour sensibiliser les éléments de la police sur le respect des mesures barrières, en leur offrant 5.000 masques de fabrication locale.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.