Madagascar: Humour - Chef Rija cartonne sur la toile

Chef Rija, l'humour web 2.0 qui fait mouche. (crédits photos : Chef Rija)

Le confinement a permis aux internautes de découvrir des talents et des potentiels dans le milieu de l'art malgache. Chef Rija, humoriste célèbre sur les réseaux sociaux, est en train de faire un vrai malheur.

La nouvelle coqueluche de l'humour malgache se nomme « Chef Rija » pour l'univers web 2.0. Prince de l'autodérision et du travail en miroir, à travers une trentaine de « vidéos » partagées sur les réseaux sociaux, le jeune homme fait maintenant rire plus de 500 000 Malgaches éparpillés à travers le monde. Il y a même ceux qui le suivent à chacune de ses diffusions. Les premiers fidèles. Phénomène venu de la France, où il habite, il dépeint le Malgache des grandes occasions et celui, à la morale "rachitique", du quotidien.

Sa recette est simple, il reprend les représentations sociales et historiques contemporaines. Comme ses trois sketchs sur les théâtres radiophoniques malgaches où le sérieux des studios devient un prétexte comique, avec ces mises en scène masquées dans plusieurs effets d'annonce téléphonés. Reléguant au rang de comédie une scène où le spectre de « Bebe Zily », une grand-mère apparemment spécialiste en kick-boxing terrorise le pauvre Sily. Il faut le voir pour en rire. Chef Rija a conquis tous ceux qui adorent parodier ces produits médiatiques d'une certaine époque.

Les cours de récré et les salles de classe sont aussi autant de contextes où Rija Ratovona adore puiser sa matière. Sans doute, parce que la jeunesse malgache reste la catégorie la plus accrochée aux réseaux sociaux. Mais en six minutes, l'humoriste en vrai comédien ressort les personnages clés des bancs de l'école. Depuis le « Monsieur réclamation », ce dernier a une certaine habitude à réclamer auprès du prof des erreurs de correction afin d'améliorer ses notes. Sans oublier le « bruyant » transformant l'ambiance studieuse en kermesse.

Cas d'école. Le « Taquin », qui se trouve aussi être un visiteur récurrent du proviseur. « Celui qui bouffe tout le temps en salle », « Celui qui adore passer des messages avec des petits bouts de papier », « Le couple de la classe », « L'abonné des toilettes »... Chef Rija fait mouche. Une de ses meilleures vidéos reste sans doute les buveurs malgaches. Dans un pays où presque 70 % de la population adorent le nectar des dieux. Il n'en faut pas tant pour inspirer l'artiste. Son style est fait d'interprétation de personnages sous forme de performances.

Alors, c'est sûr que dans un groupe d'amis, et autour d'un verre, il y aura toujours le beau parleur, celui qui se prend pour le roi du business, le pleurnichard, le Don Juan de service, le bagarreur, le boss au « gros bide », le pique-assiette... Une longue liste où chacun en prend pour son grade, voire se reconnaître dans un des personnages mimés. Et c'est là que la comédie de Chef Rija opère. Sa décontraction, son jeu d'acteur, le travail sur les gestuels... il suffit de voir son imitation du fameux « Luc Hervé ». Tout cela donne un vrai comédien dans le sang. D'autant que sa page regorge déjà de plusieurs performances. Difficile de s'en lasser.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.