Afrique de l'Ouest: Cotation boursière - La valeur des transactions s'établit à 282,545 millions XOF pour 208292 titres transigés

Impaxis-Securities, société de gestion et d'intermédiation sénégalaise renseigne que l'avant dernière semaine du mois de mai s'est déroulé en trois séances de cotation en raison des jours fériés du 20 et 21 mai dans sa « Revue hebdomadaire » pour la semaine du 18 au 22 mai 2020.

« Au terme de cette semaine, 21 titres sont restés inchangés, 13 titres en baisse contre 12 en hausse. La valeur des transactions s'établit à 282,545 millions XOF pour 208292 titres transigés.

Les indices BRVM10 et BRVMC, ont terminé la séance du vendredi 22 mai dans le vert en gagnant respectivement 1,74% et 0,97%. Toutefois, en variation hebdomadaire ces derniers ont réalisé une baisse respective de 5% et 3,30% », lit-on dans le document.

À l'origine de cette contre-performance, Impaxis explique le détachement des dividendes des

valeurs Sonatel SA et BOA Niger. En effet, en raison de la cotation ex-dividende intervenue le lundi 18, la plus grosse capitalisation du marché actions de la BRVM (Sonatel SA) a accusé un repli de 12,28% à 12500 XOF après avoir clôturé ce vendredi 15 mai à 14250 XOF.

Quant à la valeur BOA Niger (BOAN), elle a clôturé la séance du lundi à 3375 XOF, soit une baisse de 11,18% en comparaison de son cours de clôture de la semaine précédente.

Ces évènements sur valeurs ont entrainé ainsi une chute du marché ce même jour, le BRVM10 a abandonné 6,71% à 122,29 points quand le BRVMC cédait 4,31% à 131,24 points.

Il est à remarquer que la capitalisation boursière a évolué en moyenne à 3958 Milliards XOF, en dessous du seuil psychologique du marché (4000 Milliards XOF).

Les indices Autres secteurs (+6,82%), Agricultures (+2,38%) et Transports (+1,07%) enregistrent les meilleures performances de la semaine tandis que le secteur Services publics a enregistré la plus mauvaise performance de la semaine avec une baisse de 7,58% suivi du secteur Distribution (,14%).

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.