Afrique de l'Ouest: Injection de liquidités - La BCEAO dégage un montant total de 5132 Milliards XOF

Dans sa « Revue hebdomadaire » pour la semaine du 18 au 22 mai 2020, Impaxis-Securities indique que l'injection de liquidités de la Bceao est évaluée à 5132 milliards Xof.

« Par le canal d'opération d'open market, la Bceao a procédé ce lundi18 mai à une double opération d'injection de liquidités pour un montant total de 5132 Milliards XOF pour un taux fixe de 2,50%.

Ce montant se distingue de 3410,614 Milliards XOF pour l'adjudication à une semaine de maturité et 1721,320 Milliards XOF pour l'adjudication à un mois de maturité », informe Impaxis-Securities, société de gestion et d'intermédiation (Sgi).

Elle précise que les montants proposés par les 128 participants ont été retenu à 100%. L'évolution des variables sur le marché monétaire, à savoir l'évolution du marché interbancaire dans un contexte Covid-19, et la fixité du taux d'intérêt motive davantage les banques à se positionner sur la maturité à une semaine.

Dans cette même publication, Impaxis fait une analyse du marché obligataire. Sur ce point, elle note que le compartiment de la dette du marché financier sous-régional termine la semaine avec une valeur de transaction globale de 195,513Millions XOF pour un volume de 19295 titres transigés.

« Le fonds commun de titrisation de créance "SUKUK ETAT DE CÖTE D'IVOIRE 5 ,75%2016-2023" est le titre le plus négocié de la semaine avec 67,40% des valeurs de transactions.

Au terme de la semaine, la capitalisation boursière s'est établie à 4950,268 Milliards XOF contre 4973,255 Milliards XOF », lit-on dans le document.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.