Angola: Le pays enregistre une baisse de 27% de ses recettes en devises

Luanda — Le pays a enregistré, au premier trimestre de cette année (2020), une baisse d'environ 27% des recettes en devises du secteur pétrolier, a annoncé mardi le gouverneur de la Banque nationale d'Angola (BNA), José de Lima Massano.

Le patron de la BNA s'est adressé à la presse à l'issue de la réunion de la Commission économique du Conseil des ministres, présidée par le Chef de l'État angolais, João Lourenço.

Il a informé que 95% des recettes en devises que le pays génère proviennent du secteur pétrolier.

Selon José de Lima Massano, la baisse des recettes en devises est due à l'état actuel du marché mondial du pétrole, c'est-à-dire l'effet combiné du prix et de la quantité.

Au cours de cette période, a-t-il renchéri, il y a également eu une diminution de la collecte des recettes dans le secteur du diamant, qui représente environ 3% des exportations nationales.

Même ainsi, a-t-il poursuivi, les banques commerciales, lors des séances d'enchères avec la BNA et dans les achats qu'elles ont commencé à faire directement au secteur pétrolier et à d'autres clients, ont investi pendant cette période environ 3 milliards de dollars, dont près de 50% pour l'achat. des marchandises.

Selon le gouverneur de la BNA, au cours de ce trimestre, les importations de produits alimentaires ont chuté d'environ 31% par rapport aux derniers trimestres de 2019.

Consommation de 400 millions USD au premier trimestre

Au premier trimestre, environ 405 millions de dollars ont été consommés, soit une moyenne d'environ 165 millions de dollars par mois.

Le gestionnaire de la BNA considère cela comme une grande réussite par rapport à 2017, se souvenant que pendant cette période, le pays a importé des produits alimentaires évalués à environ 250 millions de dollars par mois.

Selon lui, tant la valeur financière que la quantité de produits sont remplacées par la production nationale.

Les revenus générés par le secteur pétrolier, a-t-il déclaré, restent stables à environ 10,4 milliards de dollars, une tendance enregistrée depuis janvier 2020.

Selon la source, la BNA a clôturé l'année 2019 avec un actif net de l'ordre de 11 milliards de Kwanzas et avec des résultats nets d'environ 90 milliards de Kwanzas.

D'autre part, il a précisé que, selon les termes de la loi de la BNA, 60% des résultats étaient sous forme de dividendes versés au Trésor national.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.