Angola: COVID-19 - Sanction contre les contrebandiers des produits du panier de la ménagère

Luanda — Les citoyens qui sont pris en train de transporter des produits alimentaires qui composent le panier de la ménagère, du carburant et d'autres produits essentiels de base interdits, vers d'autres pays via la frontière seront arrêtés et condamnés, prévient la police nationale.

S'exprimant lors de la conférence de presse de mise à jour sur les données du covid-19, tenue mardi soir, le porte-parole des forces de l'ordre et de la sécurité, Waldemar José, a informé que le transport des produits du panier de la ménagère étaient interdits par le décret sur l'État de catastrophe publique.

Le commissaire adjoint a averti que, malgré l'allégement de certaines mesures de confinement, qui enfreint les autres règles établies sera arrêté et condamné sommairement pour crime de désobéissance.

Selon le bulletin d'information sur la pandémie, publié mardi soir, un autre nouveau cas de covid-19 a été confirmé, portant le nombre de cas à 71 (43 par transmission locale), quatre décès, 18 patients rétablis et 49 patients actifs et stables.

A La Une: Coronavirus

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.