Cameroun: Des masques pour des taximen

Le président de la Confédération des travailleurs des transports et du secteur informel du Cameroun a procédé à la distribution des cache-nez lundi à Yaoundé.

« Ne sortez plus sans vos masques ! On ne veut voir aucun taximan contaminé par le Coronavirus ! Prenez vos masques ! », scande à tue-tête le président de la Confédération des travailleurs des transports et du secteur informel du Cameroun (Cttsic). Posté devant le siège de la Cttsic au quartier Messa à Yaoundé, son masque bien fixé, Patrice Samen, qu'accompagnent quelques membres de la confédération, procède à la distribution des masques de protection aux chauffeurs de taxis circulant sur cette voie.

Non sans quelques messages de sensibilisation à ses congénères : « Coronavirus est dehors ! C'est sérieux ! Respectez les mesures barrières édictées par le gouvernement et l'Oms, notamment en portant vos masques. Et n'acceptez que des clients qui ont leurs masques », hurle-t-il sous le regard bienveillant de ces conducteurs de véhicules jaunes. « C'est vraiment une très bonne initiative pour lutter contre le coronavirus. Surtout que nous sommes en contact permanent avec des personnes susceptibles de porter le virus. Depuis que la pandémie a été déclenchée au pays, je ne blague pas avec les gestes barrières. Je ne porte pas les clients qui n'ont pas de masque », indique un conducteur.

Dans la bataille contre le Covid-19, la Confédération des travailleurs des transports et du secteur informel du Cameroun n'a pas fait dans la dentelle. Cette opération qui visait à distribuer de 40 000 cache-nez aux conducteurs de taxis ne s'est pas limitée au siège de la confédération. Les membres de la Cttsic ont sillonné les artères de la cité capitale. A l'instar du palais des Sport, Mimboman, Camair, Ekounou, Nsimeyong, Nsam, Etoudi et Biyem-Assi. « Jeudi dernier nous avons reçu un don de notre partenaire, l'opérateur du pari sportif, SuperGoal qui nous offert 80 000 masques à distribuer aux taximen, dont 40 000 pour les conducteurs de Yaoundé, 30 000 pour Douala et le reste pour certaines régions. Cela dit, nous rappelons aux conducteurs de taxis de ne pas nous décevoir et d'exiger le port de masque à tous leurs passagers », a confié Patrice Samen.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.