Congo-Brazzaville: Le gouvernement fixe les modalités de l'utilisation de la chloroquine

« La prescription de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine est réservée au médecin généraliste ou spécialiste exerçant dans une formation sanitaire publique ou privée », souligne l'arrêté signé de la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, le 25 mai. Selon le document, les deux produits sont déclarés médicaments à usage exclusivement hospitalier et à prescription restreinte.

L'arrêté précise par ailleurs que la dispensation de ces deux produits est exclusivement réservée aux pharmacies à usage intérieur des formations sanitaires publiques ou privées. L'administration de la chloroquine et de l'hydroxy chloroquine est effectuée au cours d'une hospitalisation conventionnelle dans une structure sanitaire publique ou privée ou encore au cours d'une hospitalisation à domicile.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.