Congo-Brazzaville: Coronavirus - Le lycée technique 5 février équipé des kits de lavage des mains

Le groupe de bénévoles que dirige Roman Ngakosso a remis, le 23 mai, un don d'équipement de lavage des mains et du matériel aratoire au personnel administratif de l'établissement d'enseignement technique 5 février de Brazzaville.

Le don a été composé des seaux de lavage des mains, des solutions hydro-alcooliques, des bavettes ainsi que du matériel aratoire (râteaux, pelles, marteaux et bien d'autres).

La donation s'inscrivait dans le cadre de l'appel à la solidarité lancé par le gouvernement au respect des mesures barrières en vue d'éviter la propogation du coronavirus dans le pays, notamment le lavage des mains au savon à chaque instant.

Outre ces mesures s'ajoute celle de la désinfection des établissements avant la reprise des cours par les élèves en classes d'examens d'Etat, a expliqué Roman Ngakosso. « Je suis venu en aide à cet établissement en tant que natif du cinquième arrondissement Ouenzé pour permettre à mes cadets de fréquenter dans un lieu propre. L'action ne se limitera pas ici mais elle se poursuivra dans d'autres établissements de Brazzaville dans les jours suivants », a-t-il dit.

Le don a été réceptionné par le surveillant général du lycée technique commercial 5 février, vague A, Sorel Mobié Mounth. Ravi du geste accompli par le groupe de bénévoles, le surveillant général a félicité les jeunes d'avoir pensé à cet établissement scolaire. Il a, par ailleurs, souligné que ce geste est la première du genre depuis que cette pandémie sévit au Congo. Le don permettra à l'établissement de renforcer sa vigilance auprès des élèves indisciplinés afin qu'ils respectent les mesures d'hygiène.

Notons que l'opération d'assainissement a été marquée par le désherbage de l'enceinte de l'établissement à l'aide des débroussailleuses pour accueillir les élèves dans de meilleures conditions. Cette opération va durer trois jours.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.