Algérie: Covid19 - L'ANP s'est tenue aux côtés du peuple en engageant toutes ses ressources

Alger — Le chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim, le Général-Major Saïd Chanegriha, a affirmé mercredi à Alger que l'ANP s'est tenue aux côtés du peuple algérien en honorant l'appel du devoir et en engageant toutes ses ressources humaines et matérielles pour faire face à la pandémie du Coronavirus (Covid-19), indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Le Général-Major Chanegriha, qui a présidé les travaux d'un colloque scientifique intitulé "Résilience face à la pandémie du COVID-19", a affirmé que "l'ANP s'est tenue aux côtés de notre digne peuple, et fidèle à ses habitudes, elle a honoré l'appel du devoir et a engagé toutes ses ressources humaines et matérielles pour faire face à cette dangereuse pandémie", soulignant "la nécessité de saisir cette crise et d'en faire une véritable opportunité, en réévaluant bon nombre de questions dans les différents domaines".

Il a souligné dans cette allocution, suivie par les cadres des différents commandements de Forces et de Régions militaires via visioconférence, que "toutes les structures de santé militaire ont été mobilisées pour prendre en charge les malades, en s'assurant leur état-prêt afin d'intervenir au besoin, entre autres le déploiement des hôpitaux de campagne dans les différentes Régions militaires ainsi que la mobilisation des Centres de repos familiaux, les Cercles régionaux et les hôtels militaires pour héberger les personnes contaminées par le virus, en sus de sa participation efficace aux activités des commissions au niveau des Régions Militaires et des wilayas, notamment à travers la mise à jour permanente des plans d'organisation des secours (Plans ORSEC)".

Estimant que "les crises animent les ardeurs", il a relevé qu'"il est de notre devoir de saisir cette crise et d'en faire une véritable opportunité, en réévaluant bon nombre de questions dans différents domaines, comme l'a souligné Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, notamment en termes de révision du système de santé nationale, en érigeant un système sanitaire moderne répondant aux besoins du citoyen et lui garantissant les soins adéquats, tout en engageant des dispositions pratiques pour accélérer la mise en place d'un nouveau modèle économique basé sur la diversification des sources des recettes publiques et sur l'économie du savoir".

Dans le même sillage, M. Chanegriha a indiqué que cette solidarité sociale s'est "concrétisée par les initiatives de la société civile pour apporter le soutien et l'assistance nécessaires aux wilayas les plus touchées, notamment durant le mois sacré de Ramadan, sous l'égide des Pouvoirs publics concernés, démontrant une fois encore l'authenticité des Algériens".

Il a relevé que "devant cette situation difficile, les Hautes autorités du pays ont pris, depuis le début de la crise, un ensemble de mesures exceptionnelles, les mettant en application progressivement, afin de contenir la propagation de cette épidémie", ajoutant que "des dispositions avant-gardistes, notamment en termes de confinement sanitaire précoce des régions touchées, de rapatriement des ressortissants algériens à partir des différents pays du monde, en sus de l'organisation de campagnes de sensibilisation en permanence, au profit des citoyens, à propos de la dangerosité du virus et de l'impératif de respecter les mesures préventives en vigueur, outre l'indemnisation des personnes sinistrées, et l'allègement des impacts économiques engendrées par cette pandémie sur les citoyens, notamment les couches les plus vulnérables de la société".

Les travaux du colloque qui ont été animés par un nombre de hauts cadres de l'Etat, et de professeurs militaires et civils spécialistes, qui ont abordé, à travers leurs interventions, plusieurs sujets afférents à deux axes principaux, à savoir les différents mécanismes de réponse à la pandémie COVID-19 et l'Algérie post-pandémie.

Le colloque, qui a été sanctionné par un ensemble de recommandations sur les mécanismes de gestion stratégique de la crise, notamment post-COVID-19, a connu la participation des ministres de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Commandant de la 1ère Région militaire, les Commandants de Forces, les chefs des départements du MDN et de l'Etat-major de l'ANP, les directeurs centraux, ainsi que de hauts cadres relevant des différents départements ministériels, de l'ANP et des services de sécurité.Au début du colloque, une minute de silence a été observée en hommage aux victimes du coronavirus.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.