Algérie: Crise libyenne - Boukadoum exprime la "profonde" préoccupation de l'Algérie

Alger — Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a exprimé la "profonde" préoccupation de l'Algérie face aux graves développements de la situation en Libye ces dernières semaines, réitérant sa disposition à abriter le dialogue libyen et à poursuivre ses efforts pour rassembler les protagonistes et rapprocher leurs vues.

Dans un message à l'occasion de la Journée de l'Afrique (25 mai), qui coïncide avec le 57e anniversaire de la création de l'organisation panafricaine, Union africaine (UA), M. Boukadoum a souligné que les développements de la situation en Libye ces dernières semaines "confirment malheureusement l'opposition des agendas régionaux et internationaux qui semblent ne s'accorder que sur le maintien de la Libye en situation de chaos et en théâtre de guerres par procuration et de règlement de comptes au détriment du sang des enfants du peuple libyen frère".

Lire aussi: Crise en Libye : l'Algérie réitère son appel à une solution politique inclusive et durable

Dans son message, le chef de la diplomatie algérienne a réitéré "la disposition de l'Algérie à abriter le dialogue libyen et son insistance sur le rôle central que doivent jouer les pays du voisinage ainsi que l'UA dans le processus onusien pour le règlement de la crise libyenne".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.