Congo-Kinshasa: Haut-Katanga - L'UDPS appelle ses militants au calme après la déchéance de Jean marc Kabund

Le président de l'Union pour la démocratie et le progrès sociale (UDPS), fédération de Lubumbashi, Bruno Tshibangu, a appelé mercredi 27 mai, tous les militants au calme en attendant le mot d'ordre de leur hiérarchie.

Cet appel fait suite aux manifestations organisées par certains d'entre eux mardi, au quartier Matshipisha, où ils ont incendié des pneus sur la voie publique perturbant ainsi la circulation pendant plusieurs heures. Ils manifestaient leur colère après la déchéance de leur président, Jean Marc Kabund, du poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale.

« Il y a eu un petit soulèvement notamment du côté Matshipisha mais aussi vers Kampemba mais nous avons contenu toute la situation nous avons invité tous ceux qui devraient faire des bêtises sans avoir l'autorisation du comité fédéral, ils sont venus tous à la permanence du parti nous avons tenu une grande réunion et cette réunion a abouti à une conclusion, nous devons attendre le mot de la hiérarchie avant de faire quoi que ce soit sur le terrain c'est ce qui a été fait.

Nous demandons à nos combattant d'être calme la situation s'est déjà produite, nous nous soutenons notre président Jean Marc Kabund qu'il soit premier vice-président ou pas il demeure notre président et au moment opportun qui rit mieux rira le dernier notre député mamba est en train de comparaître il s'agit d'un procès pénal qui devait normalement tenir le civil en état mais il y a eu ce qui a eu », soutient Bruno Tshibangu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.