Togo: Le masque doit devenir une seconde peau

27 Mai 2020

Les Togolais respectent les mesures barrières de façon un peu trop sélective.

Le masque n'est porté qu'en présence d'un agent de sécurité ou lors de l'accès à un commerce. Et pas toujours.

'Nous constatons que les gens font une sorte de tri', a déploré mercredi le colonel Hodabalo Awaté, l'un des responsables du comité de veille et de riposte contre le covid-19 du grand Lomé de Lomé.

La population est très bien informée sur les mesures sanitaires, mais elle a tendance à faire de la résistance.

Il est vrai que porter un masque sous la chaleur n'est pas très agréable, mais c'est un moyen efficace de se protéger et de protéger les autres.

Le comité de veille et de riposte est de veiller au strict respect des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.