Sénégal: Khalifa Sall appelle à la vigilance et au respect des gestes barrières

Dans un message rendu public lors de la fête de la Korité, l'ancien maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall appelle les Sénégalais à la vigilance et au respect des gestes barrières pour vaincre la Covid-19.

À l'occasion de la fête de la Korité, l'ancien maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall a lancé, dans un message, un appel à la vigilance et au respect des gestes barrières pour arriver au bout de la Covid-19.

Rappelant que la fête s'est déroulée, cette année, dans un contexte particulièrement difficile marqué par une situation pandémique d'une grande ampleur, l'ancienne tête de file de la coalition «Taxawu Senegaal» a exprimé sa compassion à l'endroit des victimes de la Covid-19 mais aussi à toutes les catégories professionnelles au front pour combattre la pandémie.

Se fondant sur les prévisions des spécialistes sur la présence pour quelques temps encore du virus, il a appelé les Sénégalais «à lutter farouchement et à ne point céder ni au découragement ni au relâchement».

«Dans ces moments, je veux être à vos côtés dans les maisons, dans les prisons, dans les hôpitaux et dans les lieux de travail pour vous manifester ma solidarité», a-t-il indiqué, non sans penser aux Sénégalais de l'extérieur.

À l'endroit de ces derniers, il dit mesurer «les sacrifices consentis et les souffrances vécues» pour l'épanouissement de leurs familles et le développement de notre pays. M. Sall leur a ainsi réaffirmé son «soutien indéfectible».

L'ancien maire de Dakar se dit également convaincu que cette pandémie devrait permettre d'aller vers une «politique plus humaniste».

«L'économie nationale connaît des dysfonctionnements qui impactent négativement sur les conditions de vie des populations déjà si précaires», a-t-il laissé entendre. Khalifa Sall de suggérer alors une réforme structurelle de notre économie pour mieux l'adapter aux besoins des Sénégalais.

C'est pourquoi, il invite les pouvoirs publics à la résilience qui ne peut, selon lui, être «efficace que si elle s'accompagne de véritables politiques publiques réorientées dans leur essence, à savoir la satisfaction des besoins des populations».

À ce titre, il a estimé qu'il est donc plus que jamais nécessaire de «replacer l'humain au cœur de l'État et de l'action publique».

M. Sall a aussi invité le Gouvernement «à plus de célérité, d'organisation et de méthode dans la gestion de la pandémie» en insistant sur «l'impérieuse nécessité de transparence et de reddition des comptes».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.