Afrique: Hydroxychloroquine - « Le Sénégal va continuer » le traitement sur les patients de COVID-19

« Le traitement avec l'hydroxychloroquine va continuer au Sénégal, l'équipe du professeur Seydi maintient son protocole thérapeutique », a révélé le Dr Abdoulaye Bousso à l'AFP. Ainsi, le directeur du Centre des opérations d'urgences sanitaires (Cous) a tranché le débat sur son efficacité ou pas depuis plusieurs semaines.

Malgré la publication récente d'une nouvelle étude concluant à l'utilisation inefficace, voire néfaste de la chloroquine, le Sénégal ne compte pas reculer.

D'ailleurs, toujours selon l'AFP, le professeur Moussa Seydi a aussi confirmé l'information donnée par Dr Bousso. Le coordonnateur de la prise en charge des malades du coronavirus avait récemment reconnu l'efficacité de la chloroquine.

D'autres pays africains comme le Tchad et l'Algérie comptent aussi maintenir leur protocole de traitement reposant sur la chloroquine.

Le Gabon, par contre va se pencher sur la question. La France, quant à elle, a cessé l'utilisation du produit après délibération du Haut conseil de la Santé publique ce mercredi.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.