Afrique: CAN 2021 - Le report en 2022 se précise

Prévue entre le 9 janvier et le 6 février 2021, la prochaine CAN devant être organisée par le Cameroun ne devrait pas avoir lieu à la même période en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19), rapporte hier, mercredi la Radio RMC, citant une source interne à la Confédération africaine de football (CAF).

Mais aussi de nombreuses voix dont le président de la FSF Augustin Senghor, demandant le report de la compétition en raison du timing très serré des éliminatoires.

Ces raisons rejoignent celles déjà par la Fédération Camerounaise de football (fécafoot) qui, selon les médias Camerounais, envisage un report. Tout comme elle a aussi écarté la tenue du tournoi africain en juin juillet 2021 en raison de la saison des pluies en terre camerounaise.

La prochaine CAN prévue entre le 9 janvier et le 6 février 2021 va t- elle être reportée ? La Radio RMC citant une source interne à la Confédération africaine de football (CAF) a trouvé une réponse hier, mercredi en affirmant que la CAF, devrait être reportée pour le début de l'année en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19), rapporte mercredi la Radio RMC,

« Il n'y a quasiment aucune chance de voir la CAN se jouer en janvier au Cameroun, a assuré une source interne à l'instance africaine. Aujourd'hui, la tendance est à un report en janvier 2022.

Jouer à l'été 2022 n'est pas exclu car la Coupe du monde au Qatar va démarrer le 21 novembre, mais il faut bien étudier le processus médical pour ne pas déstabiliser les équipes africaines à la Coupe du monde.

Jouer à l'été 2022 n'est pas exclu car la Coupe du monde au Qatar va démarrer le 21 novembre, mais il faut bien étudier le processus médical pour ne pas déstabiliser les équipes africaines à la Coupe du monde", explique-t-elle .

Cette tendance vient ainsi conforter celles d'autres personnalités du sport qui se sont montrés favorables d'un report. Si l'on sait qu'une annulation des matches internationaux de septembre rendrait un maintien très risqué.

Augustin Senghor, membre du Comité exécutif de la CAF, rappelle RFI, avait d'ailleurs prévenu le 21 avril dernier au micro de la BBC : « Nous avons besoin de plusieurs fenêtres FIFA pour terminer les qualifications.

Et si nous ne jouons pas en juin ou en août, je pense qu'il sera impossible de jouer la CAN en janvier. [... ] Le Comité exécutif de la CAF devra prendre une décision qui sera certainement de la reporter.

Personne ne peut rien faire si les conditions ne sont pas remplies. Personne au monde ne peut dire qu'en septembre ou novembre, nous aurons gagné la bataille contre le coronavirus. »

A la suite du président de la Fédération sénégalaise football, d'autres voix telle Edouard Mendy gardien de but de l'équipe du Sénégal avaient estimé qu'il n'était pas souhaitable que la compétition se tient au mois de juin au lieu du mois de janvier car cette période coïncidait avec la pleine saison des championnats européens. Ce qui selon lui pourrait pénaliser plusieurs équipes.

«S'ils veulent garder la CAN, cela doit se faire en juin comme la dernière fois en Egypte. Jouer en janvier est impossible, d'autant plus que nous, les joueurs, allons tous avoir une énorme saison avec nos clubs», avançait Edouard Mendy dans une interview à la BBC.

Quoiqu'il soit le maintien à ses dates initiales ou son report en raison de la pandémie de coronavirus n'est plus du seul ressort de la Confédération africaine de football (CAF), organisatrice du tournoi.

Désormais, une décision d'un report de la CAN-2021 pourrait émaner du pays organisateur, en l'occurrence le Cameroun.

Selon des informations tirées des médias Camerounais, Seydou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise de football(Fecafoot), a déclaré qu'un nouveau report dans les éliminatoires au-delà du mois de septembre compromettrait définitivement la tenue du tournoi des nations au début de l'année prochaine

«La CAN est prévue en janvier 2021, mais si nous n'arriverons pas à disputer les qualifications en septembre, il est fort probable que cette date soit repoussée. Aujourd'hui, personne n'est en mesure de dire qu'est-ce qui se passera dans les prochains jours, comment va évoluer l'épidémie..».

En cas de report, le décalage de la compétition en juin-juillet 2021 ne serait pas non plus une solution pour le pays organisateur. Ce, en raison de la saison des pluies en terre camerounaise

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.