Congo-Kinshasa: Journée de l'Afrique - La RDC toujours fidèle aux idéaux des pères fondateurs de l'OUA

Profitant de la commémoration de la Journée mondiale de l'Afrique, célébrée chaque 25 mai de l'année, la ministre d'Etat en charge des Affaires Etrangères, Marie Tumba Nzeza, a déclaré que la République Démocratique du Congo s'associe avec sincérité aux cotés de tous les Etats de la Région des Grands Lacs, en particulier, et du continent en général, pour la consolidation de la paix, en vue de sortir les peuples africains de la pauvreté et de l'exploitation entretenue à travers des conflits armés.

Pour la cheffe de la diplomatie RD-congolaise, la jeunesse, la femme africaine en général et congolaise en particulier, doivent s'engager avec les dirigeants du pays, en vue d'en finir avec les conflits qui détruisent le continent noir.

L'occasion faisant le larron, en cette période de crise sanitaire mondiale qui frappe de plein fouet le pays, elle a félicité le peuple congolais pour la solidarité et la discipline dont il fait preuve pour barrer la route à la propagation de la pandémie du coronavirus.

Dans la foulée, elle a rendu un hommage appuyé au personnel soignant, en l'occurrence les médecins, les infirmiers et techniciens du corps médical pour tous les sacrifices consentis dans la prévention, la riposte et la prise en charge des patients atteints du coronavirus. Elle en a profité également pour remercier l'Union Africaine (UA) pour son engagement vis-à-vis des populations africaines et congolaises dans cette dure épreuve.

La patronne de la diplomatie congolaise a rappelé à l'opinion qu'en 2021, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, présidera l'Union Africaine. Ce sera pour apporter la contribution du pays, non seulement à la réalisation des idées prônées par les Pères fondateurs de la défunte Organisation de l'Unité Africaine (OUA), mais également au respect des principes pour lesquels ont combattu de grandes figures du panafricanisme.

A cet effet, elle a rappelé la participation des Congolais Joseph Kasa-Vubu et Patrice Emery Lumumba, le 15 avril 1958 au Ghana, au premier Congrès des Etats africains indépendants convoqué par le Premier ministre de ce pays, Dr Kwame Nkrumah.

Il sied de noter que la ministre d'Etat a décliné, dans son mot de circonstance, les objectifs poursuivis par les dirigeants africains en signant en Afrique du Sud, l'Acte constitutif de l'Union Africaine (ex-Organisation de l'Unité Africaine). Il s'agit entre autres de l'unité et de la solidarité des pays africains, de la défense de leur intégrité territoriale, de la sauvegarde de leur souveraineté, de l'accélération de l'intégration politique et socio-économique, de la recherche scientifique et technologique, de la promotion intercontinentale des positions africaines, ainsi que de l'harmonisation et de la coordination des politiques et régionales.

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.